Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Educateurs spécialisés : mettre en valeur son expérience

© Adobe Stock

Educateurs spécialisés : mettre en valeur son expérience

Comment valoriser son expérience auprès d’un recruteur lorsque l’on est éducateur spécialisé ? Quels atouts et qualités sont à mettre en avant ?

 

Montrer son savoir-faire

 

Qu'ils interviennent auprès d'enfants ou d'adultes en situation de handicap, avec des troubles du comportement, des addictions ou des difficultés d'insertion sociale, les éducateurs spécialisés – ou éducatrices spécialisées, ce métier étant l'un des plus mixtes du travail social – doivent faire preuve d'un indéniable savoir-faire.

 

Quels sont leurs principaux atouts à valoriser face à un potentiel employeur ?

 

Etre autonome et proactif 

 

"Il faut être autonome et proactif, voire un peu autodidacte dans ce métier", affirme Emilie Saugrain, éducatrice spécialisée à l'association Proses, qui porte notamment un centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (Caarud) en Seine-Saint-Denis.

 

"C'est important de venir avec ce que l'on aime, de faire part de ses intérêts, car on peut les valoriser à travers son travail", reprend l'éducatrice, qui s'est en particulier formée à la musicothérapie et qui a développé des ateliers d'éveil musical pour des enfants avec autisme dans un précédent poste.

 

Ouverture d'esprit

 

"L'animation de la vie quotidienne fait partie intégrante du métier", soulève de son côté Emilie Roidiez, éducatrice spécialisée en protection de l'enfance dans le Val-de-Marne. "Toutes les expériences d'animateur ou encore de bénévolat sont à mettre en avant auprès d'un potentiel employeur". Elle est d'ailleurs convaincue que ses multiples expériences de volontariat à l'étranger lui ont permis de décrocher certaines opportunités professionnelles. 

 

"L'ouverture d'esprit, l'adaptabilité, la créativité et le dynamisme sont de véritables atouts", poursuit-elle. "Montrer ce que l'on est capable d'apporter, c'est bien, mais montrer que l'on est aussi dans une posture apprenante, en capacité de se remettre en question, c'est aussi très important pour un éducateur spécialisé".

 

Personnaliser sa candidature 

 

"Au-delà de présenter son expérience professionnelle, il faut surtout personnaliser au maximum ses candidatures", souligne Emilie Saugrain.

 

"Dans la structure où je travaille, nous recevons parfois des demandes de stages avec des lettres de motivation assez 'bateau'. Il faut au contraire se renseigner, se documenter et montrer son intérêt pour la structure ou le dispositif auquel on postule. J'aime quand je lis, chez le postulant, l'envie et le questionnement sur le public accompagné".

 

Des motivations personnelles... mais pas trop

 

Si l'on peut témoigner de son intérêt pour un champ ou pour un public particulier, il n'est pas forcément judicieux de faire part d'une histoire ou de motivations trop personnelles, prévient toutefois Emilie Roidiez : "C'est plutôt à manier avec précaution, dans un secteur qui prône l'objectivité et une certaine distance. Sans compter que, dans notre métier, il faut aussi une certaine solidité psychologique".

 

Un avis qui fait écho à celui d'Emilie Saugrain : "Il ne faut pas venir vers ce métier pour se réparer ou pour régler des choses de son vécu. Il faut savoir rester dans une posture professionnelle, au service de l'usager", et il faut que ce soit évident pour le recruteur qui va vous rencontrer...

 

 

Voir les offres d'emploi Educateur spécialisé.

 

Voir aussi

La fiche métier Educateur spécialisé.

 

Les articles :

 

Si vous avez aimé ces conseils, vous pouvez les partager dans votre réseau !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter