Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Educateur spécialisé : 7 conseils pour réussir sa formation

© Fotolia

Educateur spécialisé : 7 conseils pour réussir sa formation

Déterminante pour la suite de son parcours professionnel, l'entrée en formation au diplôme d'Etat d’éducateur spécialisé (DEES) doit être abordée avec méthode.

 

Sophie Theron, responsable des formations de niveau licence à l'IRTS de Montpellier, administré par l'association Faire ESS, donne sept conseils aux étudiants pour passer avec succès le cap de la première année de formation au diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé (DEES).

 

Questionner sa motivation

La formation d’éducateur spécialisé est un parcours exigeant qui nécessite une grande implication dans son travail, des capacités d’organisation ainsi que des qualités humaines essentielles : bienveillance, écoute, patience, intérêt porté aux autres, etc.

 

Il est important que les étudiants aient bien fait le tour de leurs motivations avant de s’engager dans cette voie : qu’est-ce qui les conduit à ce choix de formation ? Est-il bien réfléchi ? De quoi sont-ils capables ? L’analyse de leurs expériences antérieures ("petits boulots", implication dans le secteur associatif, bénévolat, service civique…) pourra leur être utile.

 

Bien se renseigner sur le métier

Avant d’entrer en formation, les étudiants doivent se renseigner sur le secteur social, la formation et le métier d’éducateur spécialisé. Un stage en travail social peut se révéler intéressant pour avoir une vision plus proche de la réalité de l’activité mais il n’est pas indispensable.

 

Des lectures, conférences, vidéos, émissions de radio, ainsi que les forums d’échange peuvent également servir à la compréhension du secteur.

 

S’organiser sur le plan matériel

Que ce soit pour l’apprentissage théorique ou la formation pratique, la première année en "éducation spécialisée" requiert une bonne organisation matérielle. Les étudiants doivent notamment pouvoir disposer d’un espace de travail personnel et être en mesure d’effectuer des déplacements et de s’adapter aux horaires parfois atypiques des stages.

 

Ces contraintes doivent être anticipées car elles peuvent avoir un impact financier important et une influence sur leur vie personnelle et leur entourage familial.

 

Anticiper le rythme de travail

Les étudiants sont souvent surpris par le rythme de la formation : les semaines en institut, de même que les stages sur les terrains professionnels, sont organisés en 35 heures de présence obligatoire. Ils bénéficient de congés scolaires mais il y a là un changement de rythme dont ils doivent avoir conscience, surtout s’agissant des plus jeunes qui sortent du lycée ou de l’université.

 

Par ailleurs, la réussite de la formation repose en grande partie sur le travail personnel des étudiants, qui doit être régulier.

 

"Se risquer" à différents milieux

Pour le choix de leurs stages, nous recommandons vivement aux étudiants de "se risquer" à exercer auprès de publics vers qui ils se sentent a priori peu attirés, afin de diversifier leurs expériences. Cela donne généralement lieu à de belles découvertes et enrichit fortement leur parcours de formation.

 

Penser à créer son réseau

Les enquêtes "emploi" mises en place après l’obtention du diplôme font apparaître l’importance de la création d’un réseau professionnel pendant le temps de formation. Celui-ci peut s’initier en institut, notamment dans le cadre des développements de projets, ainsi qu’au cours des différents stages.

 

Etre curieux

Si la première année de formation d’éducateur spécialisée nécessite une forte implication des étudiants en termes de travail personnel, elle demande également d’être curieux et de ne pas s’en tenir aux seuls temps d’apprentissage. Elle requiert une nécessaire ouverture aux autres ainsi qu’aux phénomènes sociaux, culturels, économiques et politiques de nos sociétés.

 

 

Voir les offres d'emploi Educateur spécialisé.

 

Voir aussi

La fiche métier Educateur spécialisé.

 

Les articles : 

 

Vous trouvez cet article utile ? Envoyez-le à vos amis !

 

Journaliste spécialisée