Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Directeur d'un FAM

Le directeur d'un foyer d'accueil médicalisé gère une structure pour personnes lourdement handicapées (image d'illustration). © Adobe Stock

Directeur d'un FAM

Le directeur d'un foyer d’accueil médicalisé (FAM) gère une équipe pluridisciplinaire au service de personnes adultes lourdement handicapées et dépendantes.

 

Qu'est-ce qu'un FAM ?

 

Les foyers d'accueil médicalisés (FAM) s'adressent à des adultes qui ont un lourd handicap (intellectuel, physique, polyhandicap...) qui les rend inaptes à toute activité professionnelle et nécessite l'assistance d'une tierce personne pour la plupart des actes essentiels de l'existence. Ces adultes nécessitent également une surveillance médicale et des soins constants. Ces foyers accueillent en principe des personnes moins dépendantes que ceux pris en charge au sein des maisons d'accueil spécialisées même si, en pratique, la différence n'est pas toujours sensible. 

 

Ces services proposent, après admission sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH), plusieurs types d'accompagnement aux personnes prises en charge en fonction de leur projet individualisé : des actes relatifs à la vie quotidienne, des actes médicaux, paramédicaux et de rééducation (kinésithérapie, ergothérapie), des prestations psycho-sociales, éducatives. Des activités cognitives, ayant une finalité de socialisation (courses, sortie), culturelles, physiques, manuelles (arts plastiques…) ou à but thérapeutique peuvent aussi être mises en place. 

 

Cette diversité d'action implique l'intervention d'un personnel varié. Outre le personnel administratif, 44 % sont des personnels éducatifs, pédagogiques et sociaux, en particulier des aides médico-psychologiques (AMP) et 32 % des personnels médicaux (en grande partie des aides-soignants et dans une moindre mesure des infirmiers), paramédicaux ou des psychologues.

 

Au sein d'un FAM, l'accueil peut être permanent, de jour (soutien aux aidants) ou temporaire. La prise en charge s'étale sur plusieurs années (en moyenne sept ans).

 

Missions d'un directeur de FAM

 

Les missions du directeur de FAM sont variées :

  • définir et mettre en place le projet d'établissement ;
  • superviser la gestion financière, budgétaire et administrative de la structure ;
  • assurer l'animation et le pilotage de l'équipe pluridisciplinaire ;
  • gérer les relations avec les autorités de tarification ;
  • élaborer et mettre en œuvre les projets individualisés des personnes handicapées ;
  • mettre en œuvre une démarche d'évaluation et d'amélioration de la qualité, notamment en lien avec les recommandations de la Haute Autorité de santé ;
  • développer un réseau de partenaires et promouvoir l'image du foyer ;
  • veiller à la conformité technique des équipements, au respect des règles de sécurité ;
  • etc.

 

L'étendue des missions et le degré d'autonomie du directeur d'un FAM sont susceptibles de varier en fonction de la taille du foyer et l'organisation de la structure gestionnaire.

 

Où travaillent les directeurs de FAM ?

 

Environ 85 % des 834 FAM sont gérés par un organisme privé à but non lucratif. Les autres (14 %) le sont par une structure publique. Il est rare qu'ils soient gérés par des structures privées commerciales.

 

Salaire d'un directeur de FAM

 

Le statut d'un directeur de FAM relève le plus souvent de la convention collective de 1966. De ce fait, son salaire mensuel va d'environ 3 800 euros en début de carrière à quelque 4 900 euros après 28 ans d'ancienneté.

 

Ces salaires sont légèrement inférieurs lorsque le directeur a un diplôme de niveau II et non I.

 

Comment devenir directeur de FAM ?

 

Comme pour la direction des autres établissements et services sociaux et médico-sociaux, un diplôme de niveau I est requis pour la direction des foyers d'une certaine taille. Le diplôme le plus attendu des candidats est le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement (Cafdes). Un autre diplôme de niveau 1 du secteur sanitaire ou médico-social ou un master en management d'organisation sociale et médico-sociale peut également être pris en compte. Dans la mesure où la question du management d'équipe est prégnante pour ce type de poste, les recruteurs seront attentifs aux expériences antérieures de gestion de personnel, a fortiori si elles ont été exercées auprès de personnes handicapées. Ils seront aussi sensibles au sens du dialogue et aux capacités d'adaptation et de communication des postulants.

 

Toutefois, il est toujours possible, pour les foyers de plus petite taille, de faire valoir un diplôme de niveau II de type "certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale" (Caferuis), assorti le cas échéant d'une expérience professionnelle antérieure, surtout s'il est possible de mettre en avant une expérience significative dans le secteur du handicap avec management d'équipes.

 

 

Voir nos offres d'emploi Directeur.

 

Voir aussi

Les autres fiches métiers Directeur :

 

Les articles :

 

En savoir plus

Le référentiel métiers du sanitaire, du social et du médico-social de l'Apec, en partenariat avec Unifaf et son Observatoire.
"Le secteur médico-social - Comprendre pour agir mieux", de l'Anap, en partenariat avec la CNSA, juillet 2013. 
"Les établissements et services pour enfants et adolescents handicapés, Résultat de l'enquête 2010", Drees, mars 2013.

 

 

Cette fiche métier vous paraît utile ? vous pouvez la partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter