Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article ESSMS : quel profil pour les directeurs de pôle ?

© Adobe Stock

ESSMS : quel profil pour les directeurs de pôle ?

De plus en plus d'activités sont organisées en pôles regroupant établissements et services par spécialité ou par territoire, confiés à des directeurs aguerris.

 

Réorganisation générale

 

Favoriser les synergies, mutualiser certaines compétences, mettre en œuvre une stratégie commune à tous les établissements et services relevant d'un même champ d'action ou d'une même zone géographique…

 

Ces dernières années, beaucoup d'organismes gestionnaires importants ont opté pour une organisation en pôles. A leur tête, des directeurs chargés de coordonner l'activité des structures qui les composent mais aussi de préparer leur futur.

 

Un rôle de chef d'orchestre

 

Un rôle de chef d'orchestre pour lequel les recruteurs sont en quête de postulants au profil bien précis. "Idéalement, ils recherchent des candidats ayant déjà occupé une fonction similaire, mais sont aussi ouverts à des directeurs d'établissement ayant déjà managé des équipes importantes", note Cécile Frin, consultante en ressources humaines, spécialisée dans le domaine médico-social au sein du cabinet de recrutement Adeis RH.

 

Côté formation, pas de surprises : un diplôme de niveau 1 s'impose, qu'il s'agisse du Cafdes ou d'un master universitaire orienté gestion des organisations du médico-social. Seule exception, les pôles composés d'établissements et services d'aide par le travail (Esat), à la tête desquels les profils sont plus divers. Il n'est pas rare d'y retrouver  des professionnels venus du monde de l'entreprise, et notamment de l'industrie.

 

Des pros de l'innovation

 

Autre impératif, la bonne connaissance du public accompagné. Et lorsque le postulant vient d'un autre champ du médico-social ? "Dans ce cas, il doit convaincre de son envie et de sa motivation d'aller vers un nouveau public, avec une argumentation solide", assure Cécile Frin.

 

Mais d'autres aptitudes s'avèrent tout aussi décisives, et en particulier la capacité à imaginer et à porter des projets innovants. Un atout dans un secteur nécessitant en permanence de s'adapter, d'améliorer son offre de services et d'optimiser l'accompagnement des usagers, le tout dans un cadre budgétaire contraint. "Cette aptitude s'apprécie au regard de l'expérience professionnelle des candidats, des projets qu'ils ont menés et du regard prospectif qu'ils peuvent porter sur l'organisation qu'ils souhaitent rejoindre", explique la consultante.

 

Aptitude aux partenariats

 

La capacité à nouer et à faire vivre des partenariats s'avère aussi être un atout de taille, à l'heure où les établissements sont vivement encouragés à développer les coopérations avec les autres acteurs du territoire et à intensifier les actions favorisant l'inclusion.

 

Enfin, impossible d'accéder à un tel poste sans démontrer son aisance en matière de communication, sa force de conviction et sa capacité à emporter l'adhésion de ses interlocuteurs.

 

 

Voir les offres d'emploi Directeur.

 

Voir aussi

La fiche métier Directeur d'ESSMS.

 

Les articles :

 

Si vous avez trouvé cet article intéressant, faites-en profiter votre réseau !

 

Journaliste spécialisé