Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Recrutement : envoyer un mail après l'entretien montre sa motivation

Caroline Bloy-Denel © DR

Recrutement : envoyer un mail après l'entretien montre sa motivation

Directrice d'un IME, Caroline Bloy-Denel recrute régulièrement des collaborateurs. Voici ses conseils pour maximiser ses chances… après l'entretien d'embauche.

 

Caroline Bloy-Denel dirige le centre parisien Augustin Grosselin (Fondation Léopold Bellan), qui accueille de jeunes sourds et malentendants. Chaque année, elle embauche une dizaine de collaborateurs. Voici ses conseils pour maximiser ses chances d'être recruté… après l'entretien d'embauche. Interview.

 

Après l'entretien, savez-vous si le candidat convient ?

La plupart du temps, oui. Sinon, c'est que l'entretien n'a servi à rien. Moi, j'attache beaucoup d'importance à la personnalité du candidat : à sa façon de se présenter, de parler de son parcours, d'expliquer ce qui l'intéresse dans le poste à pourvoir.

 

Je me méfie des gens trop sûrs d'eux ou, au contraire, trop timorés. Cette perception, elle se dessine assez vite. A la fin de l'entretien, on sait normalement si on envisage ou non de recruter la personne reçue.

 

Vous arrive-t-il d'hésiter entre plusieurs profils ?

Oui, bien sûr. On peut avoir deux personnalités très différentes qui nous intéressent pour des raisons opposées. L'une, par exemple, parce qu'elle est jeune dans le métier, et pleine d'entrain. Et l'autre, parce qu'elle a beaucoup d'expérience, et donc une vraie connaissance du public avec lequel elle va travailler.

 

Dans ces cas-là, on ne sait pas toujours très bien ce qui emporte la décision. Il y a une part d'intuition, de ressenti. Et il arrive qu'on se trompe...

 

En cas d'entretien raté, un candidat peut-il se rattraper par mail ?

En aucun cas. Si vous avez omis un détail, ça n'est pas bien grave, pas la peine de mettre l'éclairage dessus. Et si vous avez oublié un élément très important, c'est trop tard ! C'est pendant l'entretien que vous devez vous mettre en valeur. 

 

A vous de bien le préparer pour ne pas passer à côté de l'essentiel. Par ailleurs, votre parcours, vos expériences sont inscrits noir sur blanc dans votre CV. Le recruteur ne vous a peut-être pas interrogé dessus parce qu'il avait suffisamment d'informations.

 

Faut-il envoyer un mail de remerciement ?

Ce n'est pas obligatoire. Mais c'est un signe de motivation. Si vous envoyez un mail, faites court. Et ne soyez pas déférent.

 

Le plus adroit, c'est de faire savoir qu'on a apprécié la qualité des échanges. Et qu'on ressort de cet entretien fortifié dans son envie de rejoindre l'équipe et la structure, avec lesquelles on se sent en phase.

 

En l'absence de retour, peut-on téléphoner pour savoir où en est le recrutement ?

Bien sûr. Dans la plupart des établissements, il n'y a pas d'équipe RH dédiée, les processus de recrutement peuvent donc traîner en longueur. Si on vous a dit qu'on vous rappelait sous huit jours et que la date est dépassée, vous pouvez prendre votre téléphone pour aller aux nouvelles.

 

Cela prouve que vous accordez de l'importance au poste pour lequel vous avez candidaté. Evidemment, il faut que vous adoptiez le bon ton, que vous ne soyiez pas dans la récrimination. En revanche, ne harcelez pas le recruteur en l'appelant tous les trois jours. Sinon, vous risquez de le lasser et de perdre toute chance d'être recruté.

 

 

Voir les offres d'emploi.

 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Vous trouvez ces conseils intéressants ? N'hésitez pas à les partager dans votre réseau !

 

Journaliste spécialisé

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter