Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Recherche d'emploi : gare à ne pas trébucher sur… l'orthographe

Comment remédier à ses lacunes en orthographe ou en syntaxe quand on cherche un emploi ? © Adobe Stock

Recherche d'emploi : gare à ne pas trébucher sur… l'orthographe

Vous peinez à écrire votre lettre de motivation ? Vous craignez que votre CV ne soit truffé de fautes ? Des outils peuvent vous aider à progresser en orthographe.


Toutes nos offres d'emploi


 

Contrairement à d'autres secteurs, les métiers du travail social ou de l'accompagnement médico-social ne requièrent pas forcément un excellent niveau en orthographe. Pourtant, qu'il s'agisse de postuler par mail à un emploi ou de rédiger un mémoire de plusieurs dizaines de pages, les fautes de français ne sont jamais les bienvenues.

 

Elles peuvent même être éliminatoires dans un processus de recrutement. En 2019, un sondage réalisé pour "Mon coach Bescherelle" révélait que, tous secteurs confondus, le niveau d'orthographe jouait, pour 52 % des DRH, dans la mise à l'écart de candidatures et dans la progression de carrière.

 

Se perfectionner… sur écran

 

Pas question de retourner à l'école pour vous remettre à niveau mais vous pouvez commencer par… allumer votre écran ! Si les écrans sont parfois pointés du doigt pour expliquer un faible niveau en orthographe, on y trouve aussi de nombreuses ressources, à commencer par de nombreuses chaînes YouTube, comme celle de la professeure de français Valérie Strohmenger.

 

Cependant, comme le dit le proverbe, "c'est en forgeant qu'on devient forgeron". Il y a toujours un moment où il faut passer à la pratique. Mais vous pouvez opter pour des supports ludiques : même l'ancestral Bescherelle propose des quiz en ligne.

 

De nombreux outils logiciels sont aussi disponibles : par exemple, l'appli gratuite "Cordial Pocket" peut corriger vos SMS, en vous expliquant la règle pour ne plus vous tromper, tandis que "Le Conjugueur" vous aide, comme son nom l'indique, à conjuguer sans peine, même hors connexion.

 

Viser une certification

 

Une fois lancé, pourquoi ne pas faire de votre difficulté un atout, en couronnant vos efforts par l'obtention d'une certification qui viendra étoffer votre CV ? Par exemple, le Projet Voltaire, service (payant) de formation à la maîtrise de l'orthographe et de l'expression, propose de passer le certificat Voltaire, reconnu par les recruteurs et garantissant le niveau en orthographe du candidat. Bon à savoir : certains établissements de l'enseignement supérieur y sont abonnés et en font bénéficier leurs élèves.

 

Ne pas bouder les méthodes traditionnelles

 

Enfin, que reste-t-il si l'on se retrouve sans connexion Internet ? Les livres ! "En lisant régulièrement, on peut améliorer sa syntaxe", assure Marie Barral, professeure de français en lycée. Elle nous livre un autre conseil éprouvé : "Une fois que vous avez posé le stylo, relisez-vous deux fois. La première pour vous assurer du sens de votre propos, la seconde pour l'orthographe. Vérifier les deux en une seule fois est trop compliqué".

 

D'ailleurs, alternez l'écriture au clavier et au stylo, "parce que la démarche intellectuelle n'est pas la même"... et que cela vous permettra de résister à l'appel du correcteur orthographique. Dernier conseil d'experte : écrire sans rien faire d'autre en même temps (comme, par exemple consulter ses mails…), car "progresser dans la maîtrise de l'orthographe nécessite de la concentration".

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Nos fiches métiers.

 

Nos articles :

 

Vous trouvez ces conseils utiles ? N'hésitez pas à les partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter