Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Médico-social : quels métiers sont les plus recherchés en 2021 ?

Dans son enquête sur les besoins en main d'œuvre, Pôle emploi met notamment l'accent sur les aides à domicile. © Adobe Stock

Médico-social : quels métiers sont les plus recherchés en 2021 ?

Aides à domicile, aides-soignants… Plusieurs métiers du soin et de l'accompagnement figurent dans le top 10 des plus recherchés en 2021, selon Pôle emploi.


Toutes nos offres d'emploi


 

"Les services aux particuliers constituent le premier secteur recruteur" en 2021, indique la dernière enquête annuelle de Pôle Emploi sur les besoins en main d'œuvre (BMO) des entreprises, réalisée auprès de quelque 2,4 millions d'établissements, avec le concours du Credoc.

 

De fait, ce secteur d'activité représente "38 % de l'ensemble des intentions d'embauche, soit 1 028 100 projets", souligne ce document, rendu public début mai 2021. Par exemple, pas moins de 83 100 projets de recrutement d'aides à domicile et d'aides ménagères ont été recensés pour 2021, ces professions figurant dans les premières places du top 10 des métiers les plus recherchés.

 

Aides-soignants et infirmiers

 

"Les projets de recrutement y progressent de 3,1 % par rapport à 2019, la hausse étant plus sensible pour le sous-secteur de la santé (+ 14,8 %)", précise encore Pôle emploi.

 

Cette étude met en effet en évidence des intentions d'embauche "nombreuses dans les métiers de soins et d'accompagnement, avec les aides à domicile et les aides ménagères", donc, mais aussi dans le sanitaire et le médico-social avec "les aides-soignants (85 700 projets, en hausse de 19,6 % par rapport à 2019) et les infirmiers (42 500 projets, + 34,5 %)".

 

Hausse des projets de recrutement

 

De manière générale, cette étude fait état d'une "forte hausse des projets de recrutements" dans tous les secteurs, après le contexte de crise sanitaire et sociale qui a freiné les embauches : globalement, en 2020, 12 % des établissements interrogés ont renoncé à recruter et 25 % ont moins recruté que prévu.

 

A contrario, sont prévus, cette année, plus de 2,7 millions de projets de recrutements – soit 30 000 de plus qu'en 2019 (+ 1,1 %), avec près d'un emploi sur deux proposé en contrat à durée indéterminée (CDI).

 

Des entreprises optimistes

 

"Après une année 2020 marquée par une crise inédite et une baisse des recrutements, l'amélioration de la situation sanitaire pourrait mener à une reprise des recrutements pour la deuxième partie de l'année 2021", analyse Pôle emploi, en jugeant que "les entreprises font preuve d'optimisme".

 

D'ailleurs, "la légère hausse des intentions d’embauche s’accompagne d’une baisse des difficultés de recrutement anticipées : celles-ci concernent 44,9 % des projets d’embauche en 2021 (contre 50,1 % en 2019)". Autrement dit, moins d'une entreprise sur deux craignait, fin 2020, de rencontrer des difficultés à recruter en 2021.

 

Enfin, tous secteurs confondus, "les besoins en main d'œuvre augmentent le plus dans les trois régions de la façade Atlantique : + 15,2 % en Nouvelle-Aquitaine, + 10,7 % en Pays-de-la-Loire et + 5,6 % en Bretagne", souligne l'enquête. Cependant, si "les régions Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes voient leurs intentions d'embauche diminuer (respectivement de moins 3,1% et moins 3,7 %)", elles restent néanmoins "celles qui recrutent le plus (avec respectivement 477 300 et 323 500 projets)".

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers AES et Aide-soignant.

 

Les articles :

 

 

Vous trouvez cet article intéressant ? Vous pouvez le partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter