Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Travail social : faire (re)décoller sa carrière avec la VAE

Profiter de la VAE pour passer un diplôme comme le DEES ? Témoignage d'une professionnelle. © Adobe Stock

Travail social : faire (re)décoller sa carrière avec la VAE

La validation des acquis de l'expérience permet aux travailleurs sociaux de monter en qualification au cours de leur carrière, sans cesser d'exercer leur métier.

 

 


Toutes nos offres d'emploi


 

Obtenir un diplôme

 

C'est notamment le cas de nombreux travailleurs sociaux faisant fonction d'éducateurs, sans être titulaires du diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé (DEES), et qui ont tout à gagner à engager une démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE) pour l'obtenir.

 

Avec près de 30 ans d'expérience professionnelle, c'est ce qu'a fait en 2020 Céline Herrmann, 48 ans, qui vient de débloquer sa carrière en décrochant le DEES.

 

Pourquoi la VAE ?

 

Pour notre travailleuse sociale, entrée dans le secteur sans diplôme, une première marche avait été franchie en 1993, en intégrant l'équipe d'une maison d'enfants à caractère social (Mecs) comme éducatrice en internat. Elle avait alors passé son diplôme de monitrice-éducatrice en formation continue.

 

Tout en restant dans le même établissement, elle a étoffé son profil à plusieurs occasions, jusqu'à devenir "tutrice référente" de stagiaires et, plus récemment, occuper un poste expérimental de gestion des "placements externalisés" (interventions au sein des familles).

 

"Cette expérience m'a beaucoup apporté mais, malheureusement, elle n'a pas été pérennisée. Il m'a semblé impossible de revenir à la case départ et aux horaires imposés par l'internat. J'ai donc quitté mon poste, après 25 ans passés dans la même Mecs", explique-t-elle.

 

Faire valider son projet

 

Une prise de risque qui lui fournit la motivation pour jouer la carte de la validation des acquis de l'expérience, afin d'obtenir le diplôme d'éducateur spécialisé, fortement encouragée par son ancienne direction. A noter que, pour les chômeurs, Pôle emploi aide à identifier les certifications possibles en VAE, ainsi que les organismes validateurs.

 

Il est cependant possible, et même courant, de passer un diplôme par la voie de la VAE sans quitter son emploi, une fois le projet validé afin de s'assurer qu'il est viable et cohérent.

 

Un important travail d'écriture

 

Pendant tout le parcours, on peut se faire accompagner par un organisme certificateur (service payant). Céline Hermann, pour sa part, a préféré préparer seule sa VAE, en finançant les frais avec son compte personnel de formation (CPF).

 

Pour valider son diplôme, le candidat doit produire un dossier écrit, le "livret VAE", visant à démontrer qu'il a acquis, au cours de son expérience professionnelle, les compétences requises.

 

Un travail que Céline Herrmann a rédigé en quatre mois, en plein confinement. "Une période intense, qui m'a demandé un sacrifice financier puisque je ne travaillais pas, et avec des moments de découragement", témoigne-t-elle. Pour les candidats en emploi, la difficulté réside plutôt dans le fait de devoir le faire en plus de leur journée de travail.

 

Le passage devant jury

 

Après avoir rendu son livret en juin 2020, Céline Herrmann a dû attendre fin novembre, crise sanitaire oblige, pour pouvoir le défendre à l'oral devant un jury.

 

"L'enjeu n'avait jamais été aussi important pour moi car j'avais, entre temps, retrouvé un poste très intéressant avec la possibilité d'une embauche en CDI, à la condition que j'obtienne mon diplôme", souligne-t-elle. La récompense des efforts accomplis pour mener à bien ce projet.

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

En savoir plus

Qu'est-ce que la VAE ?, portail officiel du gouvernement.

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Vous pouvez le partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter