Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Recrutement : faut-il postuler sans avoir tout à fait le profil ?

DRH à la Sauvegarde des Yvelines, Florence Vedovato nous donne ses conseils pour postuler un emploi. © DR

Recrutement : faut-il postuler sans avoir tout à fait le profil ?

Les offres d'emploi définissent souvent un profil si précis qu'il est difficile d'en cocher toutes les cases. Comment postuler malgré tout ? Réponse d'une DRH.

 


Toutes nos offres d'emploi


 

 

Ne vous censurez pas

 

Le diplôme, mais pas l'expérience. L'ancienneté dans le métier, mais pas sur un poste similaire. La connaissance du public, mais pas de l'environnement institutionnel... Qui n'a jamais renoncé à se porter candidat à une offre d'emploi, faute de coller à toutes les exigences du recruteur ?

 

Pour Florence Vedovato, directrice des ressources humaines à la Sauvegarde des Yvelines, les candidats ont pourtant tort de s'autocensurer : "Les annonces dépeignent un idéal. Ensuite, les recruteurs font face à un principe de réalité : ils adaptent leurs exigences aux profils qui se présentent".

 

A fortiori dans un contexte général de pénurie de main-d'œuvre...

 

Identifiez vos points forts

 

L'enjeu pour le candidat ? Inciter l'employeur à s'attarder sur son profil malgré tout. Ce qui nécessite un peu de réflexion préalable. "Il s'agit d'être au clair avec ses points forts, ses compétences transposables et ce qui manque", explique la DRH.

 

Vous êtes éducateur spécialisé dans un internat pour adultes polyhandicapés, et vous postulez dans un établissement pour jeunes autistes ? Certes, vous ne connaissez rien aux troubles du spectre autistique. Mais vous êtes diplômé d'État, vous savez mettre en œuvre des projets individualisés, travailler en équipe pluridisciplinaire...

 

Identifiez ces points forts dans votre CV avec des mots-clés en gras, présentez-vous d'une courte phrase qui résume votre projet d'évolution. "Les recruteurs ne sont pas toujours parfaitement au fait de ce qui se pratique dans les autres secteurs, surtout dans les organisations mono-activité. Au candidat de les éclairer."

 

Montrez la cohérence de votre projet

 

La lettre de motivation doit donner à voir la cohérence du parcours et la maturité du projet. "Je veux savoir si la personne a bien identifié les compétences qui lui manquent, à quel point elle est prête à apprendre", résume Florence Vedovato. 

 

Vous avez suivi un Mooc ou une conférence en ligne sur l'autisme ? Vous avez parcouru le projet associatif et relevé des axes qui aiguisent votre curiosité ? Vous vous êtes renseigné auprès d'un collègue qui connaît le domaine d'activité ? Écrivez-le : ces signes de professionnalisme rassureront votre interlocuteur.

 

"Comme les équipes travaillent à flux tendu, les directeurs veulent des recrues opérationnelles au plus vite et sont très attentifs aux garanties d'une bonne intégration."

 

Restez ouvert aux propositions

 

Malgré tous vos efforts, vous n'avez pas décroché le poste... Ne considérez pas pour autant l'exercice comme du temps perdu. "Parfois, on tombe un peu à côté. Il manque un diplôme, quelques années d'expérience... Mais une candidature soignée ne part pas à la poubelle", assure Florence Vedovato.

 

Remplacement d'été, renfort pour un séjour de rupture, ouverture de poste dans un autre secteur... À la Sauvegarde 78, il n'est pas rare que les chefs de service se passent des CV, observe la DRH. Elle encourage d'ailleurs les candidats à consacrer autant d'attention au fond qu'à la forme : "En moyenne, un recruteur passe moins d'une minute sur chaque CV. C'est le temps dont chacun dispose pour se démarquer".

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

 

Vous appréciez ces conseils ? Merci de les partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter