Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Prévention spécialisée : quand le travail social est dans la rue

Educateur spécialisé, Xavier Heintze assure des missions de prévention spécialisée dans le Pas-de-Calais. © DR

Prévention spécialisée : quand le travail social est dans la rue

Le travail social de rue est précieux pour aller vers certains publics. Rencontre sur le terrain avec Xavier Heintze, éducateur spé en prévention spécialisée.


Toutes nos offres d'emploi


 

Xavier Heintze le dit lui-même : il a "pris son temps" pour entrer dans la vie active. Sans le perdre pour autant puisque ses premières expériences – d'animation, de soutien à des élèves en difficulté dans l'Education nationale, … – l'ont conduit vers le secteur social.

 

Il découvre le métier d'éducateur spécialisé par le biais de "pré-stages", un dispositif aujourd'hui disparu, comparable aux contrats de qualification ou de professionnalisation, avant d'obtenir son diplôme en 2003.

 

A la rencontre des jeunes

 

Au début de sa carrière, il est recruté par l'association de prévention spécialisée Avenir des cités dans le Pas-de-Calais, où il exerce toujours. "J'ai commencé à une époque où les associations embauchaient bien plus qu'aujourd'hui", commente-t-il.

 

Comment se déroulent ses interventions ? "Nous travaillons le plus souvent possible à deux." Avec son binôme, il circule ainsi, parfois en soirée, dans les rues des communes couvertes par son service, pour aller à la rencontre des jeunes selon un parcours prédéfini, notamment à proximité des collèges. En plus de ces circuits, les services municipaux peuvent indiquer aux éducateurs des lieux de rassemblement du public ciblé.

 

Des professionnels impliqués

 

"Nous nous présentons, nous créons du lien, nous accompagnons le jeune dans ses projets et le soutenons dans la recherche de solutions à ses problèmes : en allant avec lui à la mission locale, à la journée portes ouvertes d'une école de la deuxième chance, ou encore en favorisant l'accès à la mobilité", précise-t-il.

 

Les éducateurs organisent aussi des sorties culturelles et de loisirs qui sont autant d'occasions de "'faire ensemble' pour consolider la relation". "Si on organise une sortie trampoline, je vais sauter sur le trampoline avec le jeune", illustre Xavier Heintze. Cette proximité et l'accompagnement sur du temps long impliquent une "implication forte du professionnel", assure-t-il.

 

Intervention territorialisée

 

L'éducateur de prévention spécialisée inscrit son intervention dans un territoire, en lien avec ses particularités. Dans le cas d'Avenirs des cités, l'histoire du Pas-de-Calais a son importance, avec une population paupérisée et des communes qui ont accueilli plusieurs vagues d'immigration successives.

 

"Le cadre de notre intervention est défini par le conseil départemental", souligne aussi Xavier Heintze, et l'institution a resserré la prévention spécialisée sur la tranche d'âge des 11-16 ans, avec pour objectif d'agir le plus en amont possible.

 

Consolider l'avenir des jeunes

 

D'ailleurs, si côté Xavier Heintze reste tout aussi motivé en voyant que son action permet aux jeunes de consolider leur avenir, il se montre inquiet face à la "faiblesse des moyens alloués à la prévention spécialisée, qui est le parent pauvre de l'aide sociale à l'enfance".

 

"Nous sommes une quarantaine sur tout le département, ce qui est insuffisant", estime-t-il. A noter enfin que, pendant la crise sanitaire, Avenir des Cités a participé au dispositif des "ambassadeurs Covid 19", créé par l'agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France.

 

 


Toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

La fiche métier Educateur spécialisé.

 

Les articles :

 

 

Vous avez aimé ce portrait ? Vous pouvez le partager !

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter