Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Mon métier : art-thérapeute auprès de personnes fragiles

Rencontre vidéo avec une art-thérapeute tourangelle intervenant auprès de personnes fragiles. © DR

Mon métier : art-thérapeute auprès de personnes fragiles

Spécialisée en danse et théâtre, Nathalie Renous présente le métier d'art-thérapeute qu'elle exerce depuis bientôt 10 ans dans le médico-social. Reportage vidéo.

 


Toutes nos offres d'emploi


 

De l'espace et de la musique : deux éléments fondamentaux à la pratique du métier de Nathalie Renous. La trentenaire installée à Tours (Indre-et-Loire) est devenue art-thérapeute en 2012, avec une spécialité en danse et en théâtre (voir vidéo ci-dessous).

 

L'art-thérapie ? Une activité paramédicale utilisant le processus créatif et le potentiel de l'art dans un objectif thérapeutique et/ou de bien-être.

 

Différents lieux d'exercice

 

Membre de la délégation des art-thérapeutes du Centre-Val-de-Loire, la professionnelle intervient ainsi, au sein d'équipes pluridisciplinaires, dans le secteur sanitaire ou médico-social, dans des établissements et services très différents : centre de pédopsychiatrie, institut médico-éducatif (IME), structure de répit, foyer d'accueil médicalisé (FAM), service d'addictologie, etc.

 

Différentes voies permettent de se former à l'art-thérapie : un diplôme universitaire (DU) – comme celui qui est délivré par la fac de médecine de Tours – ou une certification du type de celle que propose l'Ecole d'art-thérapie de Tours, l'Afratapem.

 

Une rémunération variable

 

Difficile de savoir combien d'art-thérapeutes exercent en France, et rares sont celles et ceux qui le sont à temps plein et en CDI. Mais la profession se développe, avec des niveaux de rémunération calqués sur la grille salariale des ergothérapeutes (qui s'échelonne, dans la fonction publique hospitalière, entre 1 827 euros bruts en début de carrière et 2 938 euros en fin de carrière).

 

Selon une étude de l'Afratapem, enfin, un professionnel libéral sera rémunéré à un taux horaire moyen de 47 €.

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Vous avez aimé ce portrait ? N'hésitez pas à le partager dans votre réseau !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter