Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article CV : "Inutile de préciser que vous aimez le cinéma ou la lecture"

Carine Dabireau © DR

CV : "Inutile de préciser que vous aimez le cinéma ou la lecture"

Entretien avec Carine Dabireau, chargée du développement RH à la Croix-Rouge Ile-de-France, sur les informations personnelles à afficher sur son CV... ou pas.

 

Chargée du développement RH à la délégation régionale Ile-de-France de la Croix-Rouge, Carine Dabireau recrute plusieurs dizaines de dirigeants d'établissements et services chaque année. Elle invite les candidats à limiter les informations personnelles qu'ils livrent sur leur CV. Entretien.

 

Faut-il mettre une photo sur son CV ?

Si on ne vous le demande pas, vous pouvez éviter. Ce qui intéresse le recruteur, ce sont en priorité les compétences et l'expérience pour le poste. Mettre une photo, c'est parfois prendre le risque d'être écarté pour des motifs qui n'ont rien à voir avec vos capacités professionnelles. 

 

Mais si l'annonce exige une photo ?

Alors mettez-en une. Mais évitez les photos de vacances ou les réunions de famille ! Dans un processus d'embauche, on attend du postulant qu'il fournisse un portrait dans un contexte professionnel. Ça peut paraître évident mais certains candidats l'oublient.

 

Faut-il préciser son âge ou sa situation maritale ?

Non, ce n'est pas utile. Vous ne savez jamais comment ce sera interprété. Vous êtes jeune ? On peut penser que vous manquez d'expérience. Vous êtes célibataire ? On croira que vous n'êtes pas stable. Vous avez des enfants ? On s'inquiétera des risques d'absence.

 

Quand je recrute, ce n'est pas l'âge ou la situation maritale qui déterminent mon choix, mais les savoir-faire, les savoir-être et l'expérience professionnelle.

 

Peut-on au moins évoquer ses hobbies ?

S'il s'agit de préciser que vous aimez les voyages, la lecture et le cinéma, abstenez-vous ! On retrouve ces informations sur énormément de CV et ça ne dit absolument rien de vous. Il vaut donc mieux supprimer la rubrique que de meubler avec des renseignements inintéressants.

 

Ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas donner de détails sur sa vie extraprofessionnelle. Mais à condition que ces loisirs ou ces centres d'intérêt apportent des informations pertinentes. Si vous êtes bénévole dans une association, c'est un vrai plus pour postuler dans le secteur non lucratif. Si vous avez fait le tour du monde, ça mérite aussi d'être signalé si vous ambitionnez de travailler dans l'humanitaire.

 

Comment savoir ce qui vaut le coup d'être mentionné ?

Mettez-vous à la place du recruteur et posez-vous les bonnes questions. Si j'indique dans mon CV telle ou telle activité hors du travail, qu'est-ce que ça dit de moi ? En quoi est-ce que ça valorise mon profil, mes capacités ? Si vous ne savez pas quoi répondre à ces interrogations, c'est que ces détails ne sont pas pertinents.

 

 

Voir nos offres d'emploi.

 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Vous avez apprécié ces conseils ? N'hésitez pas à les partager !

 

Journaliste spécialisé

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter