Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Apprentis d'Auteuil : un job dating pour recruter dans le Perche

RRH aux Apprentis d'Auteuil, Guillaume Pasquer organise des "job datings" pour recruter dans le Perche. © DR

Apprentis d'Auteuil : un job dating pour recruter dans le Perche

Confronté à des difficultés de recrutement, Guillaume Pasquer, RRH aux Apprentis d'Auteuil dans le Centre, multiplie les initiatives pour attirer des candidats.


Toutes nos offres d'emploi


 

"Nous sommes au milieu du Perche, un peu loin de tout", explique Guillaume Pasquer, responsable des relations humaines aux Apprentis d'Auteuil dans le Centre-Val de Loire), notamment pour les établissements Notre-Dame sur le site du Château des Vaux, à Saint-Maurice-Saint-Germain (Eure-et-Loir), qui compte plusieurs structures éducatives soit environ 800 jeunes et 500 salariés.

 

Or, si être "loin de tout" peut avoir son charme, cela implique aussi des difficultés accrues à recruter, qu'il s'agisse de freins liés à la mobilité ou de faibles ressources locales en professionnels formés.

 

Des remplacements compliqués

 

"Ces dernières années, le recrutement s'est encore complexifié, notamment sur la question des remplacements pour les congés", renchérit le RRH. "Une seule personne absente dans une équipe éducative et c'est le cercle vicieux : l'équipe absorbe la charge de travail tout en se fatiguant, avec le risque d'un arrêt supplémentaire. D'autant plus qu'il faut être à 100 % auprès de nos jeunes en difficulté."

 

Le fait de compter des intervenants non diplômés est aussi "un poids pour l'ensemble de l'équipe", poursuit-il.

 

Objectif : recruter des diplômés

 

Début 2018, Guillaume Pasquer et l'équipe de direction du site organisent ainsi, "en quelques semaines", un job dating avec un objectif très précis : recruter des éducateurs diplômés pour occuper cinq CDI et dix autres types de contrat.

 

"Nous avons bâti l'opération autour d'une visite sur site et d'un entretien, en partant du principe que les candidats ne se déplaceraient pas jusqu'à nous 'juste pour voir'. Nous étions bien une trentaine de salariés à assurer à tour de rôle cet accueil", détaille-t-il.

 

Une communication efficace

 

Outre un relais par les services de communication des Apprentis d'Auteuil, aux niveaux local et national, "nous avons opté pour de la pub sur Facebook, un support qui s'est révélé économique, et sur les radios locales", précise Guillaume Pasquer.

 

L'expérience dépasse toutes les espérances : environ 70 candidats se sont déplacés alors qu'une quinzaine étaient attendus, avec des embauches à la clé. Et quand les candidats n'étaient pas diplômés mais avaient par exemple un projet de reconversion, des périodes en immersion leur ont été proposées, dont quelques-unes ont aussi abouti à des embauches.

 

Valoriser pour recruter

 

Le site a donc réitéré l'opération en 2020, avec les contraintes sanitaires de la crise covid. "Nous avons organisé un job dating de plus petite envergure, en semaine, et les résultats ont été bien moindres. Conclusion : la troisième opération, prévue pour septembre 2021, sera de taille et se fera un samedi", annonce Guillaume Pasquer.

 

En complément du job dating, le RRH développe de nouveaux outils pour susciter l'intérêt, en particulier des vidéos YouTube qui valorisent l'expertise d'un professionnel interrogé sur sa pratique. L'idée étant de donner davantage de visibilité à des métiers dans l'espoir d'attirer de nouveaux candidats.

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

En savoir plus

Organiser un job dating pour vos recrutements, sur le site de Direction[s] (réservé aux abonnés).

 

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager !

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter