Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Aide à domicile : comment améliorer son recrutement ?

Les recruteurs peuvent rencontrer des candidats dans les salons de l'emploi. © Adobe Stock

Aide à domicile : comment améliorer son recrutement ?

Quelles méthodes de recrutement peuvent aider les employeurs à contrer la pénurie de candidats dans l'aide à domicile ? Les conseils de la DRH Réseau de l'Una.

 

Démultiplier la visibilité des offres

 

Ce n'est un secret pour personne, les structures de l'aide à domicile peinent à recruter à la hauteur de leurs besoins. En cause notamment : des salaires peu attractifs, des conditions de travail parfois difficiles et un manque d'informations sur les métiers.

 

Les employeurs du secteur doivent donc redoubler d'efforts et diversifier leurs outils de recrutement pour attirer les professionnels"Il est essentiel pour les recruteurs de démultiplier la visibilité de leurs offres", juge Hélène Lemasson-Godin, directrice des ressources humaines Réseau de l'Union nationale de l'aide, des soins et des services aux domiciles (Una).

 

Utiliser les sites d'emploi

 

Parmi les méthodes employées, la diffusion des offres sur Internet demeure la plus classique et la plus éprouvée. Elle se fait généralement via le site web de la structure et/ou des sites dédiés tels que Le Media Social Emploi.

 

Pour aider les établissements qui ne disposent pas de site Internet, les quatre grandes fédérations de l'aide à domicile (l'Una, Adessadomicile, l'ADMR et la Fnaafp/CSF) ont d'ailleurs créé un site commun de recrutement, Cœur emploi. "Les offres de nos structures adhérentes y sont notamment diffusées et les professionnels peuvent venir y déposer leur CV".

 

Investir les réseaux sociaux

 

Les employeurs investissent également de plus en plus les réseaux sociaux tels que LinkedIn, Facebook ou Twitter pour faire connaître leurs offres. Ce faisant, ils espèrent notamment toucher un public plus varié et augmenter la portée de leurs annonces grâce aux partages.

 

Ce vecteur nécessite cependant un certain investissement de la part des recruteurs : "Il est important de faire vivre sa page Facebook ou son compte Twitter ; autrement, l'annonce n'aura que peu d'écho", remarque Hélène Lemasson-Godin.

 

Se faire connaître des candidats

 

La DRH observe par ailleurs, depuis quelques années, l'organisation de job datings, par Pôle Emploi ou directement par les structures, sans oublier l'installation de stands dans des salons ou des forums dédiés à l'emploi.

 

"Ce sont de bons moyens pour se faire connaître et faciliter les recrutements", estime-t-elle.

 

Structurer sa démarche

 

Hélène Lemasson-Godin plaide enfin pour sa paroisse en rappelant que, sur de nombreux territoires, l'Una initie des rencontres et des groupes de travail entre différents partenaires (services d'aide à domicile, Pôle Emploi, Plie, écoles de formation, Opco, conseils départementaux…), "afin de structurer au mieux les processus de recrutement et les moyens de formation conjointes".

 

"Ces travaux collectifs sont très importants car cela permet à tous les acteurs (notamment institutionnels) de prendre conscience des problèmes de recrutement du secteur et, ainsi, de réfléchir ensemble aux moyens de lever les obstacles".

 

L'accent a, par exemple, été mis dans certains territoires sur la communication auprès des jeunes. "En Bretagne, un partenariat a notamment été signé entre l'Una et le rectorat afin que les salariés de nos structures adhérentes puissent être mis à disposition dans des collèges et, ainsi, parler aux jeunes de nos métiers", illustre ainsi la DRH.

 

 

Voir nos offres d'emploi.

 

Voir aussi

Nos fiches métiers.

 

Les articles :

 

Ces conseils vous semblent utiles ? Partagez-les dans votre réseau !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter