Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Recrutement : comment renforcer sa "marque employeur"

Renforcer sa "marque employeur" pour faciliter ses recrutements. © Adobe Stock

Recrutement : comment renforcer sa "marque employeur"

Valoriser ses atouts pour renforcer son attractivité, c'est la démarche de la "marque employeur", qui gagne du terrain dans le secteur social et médico-social.

 

Valoriser ses atouts

 

Attirer les candidats et fidéliser ses salariés… Telle est la vocation de la "marque employeur". Or la développer est une démarche qui ne nécessite pas forcément des moyens considérables, notamment grâce au web et aux réseaux sociaux.

 

"Il s'agit d'une stratégie de marque appliquée aux ressources humaines. Elle s'appuie sur l’ensemble des caractéristiques d'une organisation dans sa dimension 'employeur'. En résumé, c'est son ADN social", synthétise Thomas Chardin, directeur de Parlons RH, une agence spécialisée en marketing des ressources humaines. 

 

Face aux difficultés de recrutement

 

Dans le secteur social et médico-social, cette démarche est encore peu développée. "Et pourtant, elle peut avoir son utilité face aux difficultés de recrutement rencontrées sur certaines fonctions", constate Sandrine Carême, secrétaire générale d'Unifaf Occitanie, qui accompagne les employeurs du secteur dans le déploiement de leur marque employeur.

 

Préalable indispensable, l'état des lieux de ses conditions de travail et de ses pratiques en matière de ressources humaines. Objectif : identifier ses points forts, notamment dans le domaine de la qualité de vie au travail, de l'organisation, du parcours d'intégration, des avantages offerts aux salariés ou encore de la formation continue. 

 

Refléter la réalité

 

"La marque employeur doit refléter la réalité. Projeter une image qui en est éloignée ne peut qu'être source de déception et se traduire, par exemple, par des départs en cours de période d'essai", assure Thomas Chardin.

 

Autant d'éléments qui pourront ensuite être présentés lors de salons de recrutement et de rencontres dans des établissements de formation, mais aussi dans la rubrique recrutement du site web de la structure. "S'il est possible de mentionner des données factuelles et des chiffres, par exemple sur la formation continue, c'est mieux", complète Thomas Chardin.

 

Miser sur les réseaux sociaux…

 

Le site web, justement, peut constituer une bonne vitrine pour faire découvrir l'établissement aux candidats potentiels. Une rubrique "Actualités", par exemple, peut permettre de présenter les événements qui rythment la vie quotidienne, qu'ils soient professionnels ou plus conviviaux, contribuant à donner une image dynamique. Idem sur les réseaux sociaux, qu'il s'agisse de LinkedIn, Facebook ou autre. 

 

"Même les événements internes peuvent être valorisés. Ils peuvent donner envie à des personnes extérieures d'envoyer une candidature et, en parallèle, ils renforcent le sentiment d'appartenance des équipes en place", souligne Thomas Chardin. 

 

Les pages du site dédiées au recrutement, elles, peuvent être enrichies de témoignages de salariés évoquant leur activité, notamment par le biais de courtes vidéos. "Pour sortir d'un discours institutionnel, il est important de donner la parole aux salariés. Ce sont les meilleurs ambassadeurs d'une structure", souligne Sandrine Carême. 

 

… sans négliger le monde réel

 

Si Internet représente un vecteur de communication incontournable, impossible de se passer la proximité, puisqu'en général, c'est sur sa zone géographique que l'on recrute.

 

Participation à des salons de recrutement organisés par Pôle Emploi, présentation métier par des salariés au sein d'un établissement formant de futurs professionnels du secteur, ouverture de ses locaux à des événements extérieurs… Autant d'occasions d'accroître la notoriété de sa structure et de susciter des candidatures. 

 

Voir les offres d'emploi.
 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Ces conseils vous paraissent utiles ? Vous pouvez les partager !

 

Journaliste spécialisé