Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Activer son réseau pour être en avance sur les offres d'emploi

Solliciter son réseau peut être décisif dans une recherche d'emploi. © Adobe Stock

Activer son réseau pour être en avance sur les offres d'emploi

Mobiliser son réseau pour mener à bien sa recherche d'emploi n'est pas si évident. Rappel des principes de base avec Hervé Bommelaer, coach et consultant.

 

Notamment auteur d'un guide pour trouver un job grâce à son réseau, Hervé Bommelaer accompagne des dirigeants dans leurs évolutions professionnelles. Il nous livre ses conseils pour mettre à profit ses relations professionnelles dans sa recherche d'emploi.

 

 

Faut-il mobiliser son réseau pour trouver du travail ?

 

Absolument, c'est même la meilleure technique pour y parvenir. Mais attention, il faut d'abord bien s'entendre sur ce qu'on met derrière ce mot. Le réseau, ce ne sont pas seulement les amis, la famille, les voisins.

 

Ce sont surtout les gens qu'on a rencontrés dans le cadre de son activité professionnelle : des collègues, des clients, des prestataires, des directeurs. Parmi tous ceux-là, il faut évidemment privilégier ceux avec lesquels on a eu de bonnes relations de travail. 

 

Mais ça peut être plus facile de solliciter des amis que d'anciens collègues...

Et pourtant, ce sont les seconds qui peuvent vraiment vous être utiles. Dans une recherche d'emploi, on a besoin de rencontrer des gens qui travaillent dans le métier ou le secteur qu'on cible, dans une zone géographique délimitée.

 

Parmi vos proches, peu seront dans ce cas-là. Alors que dans votre réseau professionnel, vous allez trouver plein de gens susceptibles de vous aider.

 

Que faut-il attendre de ces contacts ?

Des informations sur le secteur dans lequel vous cherchez du travail. Le but du jeu, c'est d'être en avance sur les autres candidats, de savoir que tel employeur va recruter avant même qu'il ne poste son annonce. 

 

Si vous apprenez avant tout le monde que l'association X ouvre un nouvel établissement ou que l'association Y renforce ses équipes dans tel ou tel service, vous serez en mesure d'offrir vos services de façon ciblée et opportune. Et vous augmenterez vos chances d'obtenir un poste.

 

Lors d'un entretien informel, faut-il apporter un CV ?

Jamais ! Il ne s'agit pas d'un entretien de recrutement. Vous n'êtes pas dans la posture d'un candidat face à un recruteur mais dans celle d'un professionnel avec un projet, qui a besoin d'informations, de conseils, de contacts.

 

En revanche, si votre interlocuteur vous demande un CV, vous pourrez toujours le lui faire parvenir ensuite. Et vous en profiterez pour le remercier pour le temps qu'il vous a consacré.

 

Et si l'on a déjà fait le tour de ses anciens collègues ?

Un réseau, ça se déploie. L'objectif, c'est de sortir de chaque entretien avec deux ou trois noms de personnes que vous ne connaissez pas, mais que vous pouvez solliciter de la part de celui qui vous les donne. Avec une recommandation, vous avez quatre chances sur cinq de décrocher un rendez-vous car votre interlocuteur se sent un peu "obligé" vis-à-vis de celui qui a donné son nom.

 

Pour que cette personne inconnue accepte de vous recevoir, il faut qu'elle comprenne pourquoi vous la sollicitez, et ce qu'elle peut vous apporter. Mais ça fonctionne très souvent : les gens aiment rendre service, et parler d'eux et de leur métier.

 

 

Voir nos offres d'emploi.

 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

En savoir plus

Trouver le bon job grâce au réseau, Hervé Bommelaer (Eyrolles, 6e édition, novembre 2017).

 

 

Si vous trouvez ces conseils utiles, vous pouvez les partager !

 

Journaliste spécialisé

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter