Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Recrutement : bien intégrer les salariés de l'aide à domicile

La branche de l'aide à domicile conseille aux employeurs de soigner l'intégration des nouveaux embauchés. © Adobe Stock

Recrutement : bien intégrer les salariés de l'aide à domicile

Pour aider les employeurs du secteur de l'aide à domicile, la branche met à leur disposition une action de formation visant à fidéliser leurs nouvelles recrues.


Toutes nos offres d'emploi


 

Attirer des candidats

 

Difficultés de recrutement, fidélisation des salariés, montée en compétences des professionnels… Autant de défis à relever au quotidien pour les employeurs dans les secteurs en tension comme c'est le cas de l'aide à domicile.

 

Dans un contexte de manque d'attractivité des métiers, comment attirer plus de candidats vers des emplois parfois compliqués à pourvoir ? Parmi les leviers qu'il est possible d'actionner, pourquoi ne pas jouer la carte de l'intégration ?

 

Donner envie de rester

 

"L'enjeu est fort, car ce sont les premiers jours dans la structure qui vont donner envie d'y rester… ou pas", constate en effet la branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile, dont le site web met à la disposition des employeurs du secteur tout un ensemble de ressources en partie en accès libre (et réservées, pour le reste, aux structures concernées).

 

"Intégrer un nouveau collaborateur nécessite un agencement de l'organisation avant, pendant et après la période d'intégration du nouvel arrivant", conseille alors la branche, qui propose une "action de formation" aux recruteurs pour apprendre à construire et outiller ce processus.

 

Sécuriser les embauches

 

"Les moindres détails ont leur importance : cette fiche vous permettra de ne rien oublier et d'organiser le travail pour accueillir au mieux le nouvel arrivant", promet la branche.

 

La méthode proposée vise ainsi à "renforcer les compétences des personnes en charge de l'intégration, afin de préparer les arrivées, de sécuriser les embauches, d'identifier les connaissances et savoir-faire à acquérir et de développer la cohésion d'équipe".

 

Comprendre le sens du travail

 

De fait, "l'intégration ne se résume pas à l'accueil des nouveaux et nouvelles arrivants mais représente un véritable investissement de la part de la structure, afin de s'assurer que les personnes vont s'intégrer dans le collectif et comprendre le sens du travail".

 

Ainsi, cette "modalité formative", selon la terminologie utilisée sur le site de la branche, "fait de l'accompagnement une source d'évaluation et de développement des compétences", afin :

 

  • De sécuriser les embauches en diminuant le taux de rupture de période d'essai ou de non prise de poste ;
  • De réduire le turn-over ;
  • D'abaisser le taux d'absentéisme chez les nouveaux embauchés ;
  • D'identifier les connaissances et savoir-faire à acquérir ;
  • De préparer l'arrivée des personnes et créer un cadre propice à leur découverte du milieu professionnel ;
  • De développer la cohésion d'équipe entre les personnes en poste et les personnes récemment embauchées.

 

La démarche repose enfin, notamment, sur le principe général du “carré 4D”, une méthode concrète de "formation en situation de travail" des nouvelles recrues par des salariés référents en poste dans la structure, d'où l'importance de l'engagement des équipes dans le processus.

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

 

Cet article vous semble utile ? N'hésitez pas à le partager !

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter