Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Médico-social : un baromètre de l'emploi qui donne la tendance

Un baromètre pour en savoir plus sur les candidats à l'emploi dans le social et le médico-social. © Adobe Stock

Médico-social : un baromètre de l'emploi qui donne la tendance

Selon le tout premier baromètre de l'emploi social et médico-social réalisé par Le Media Social Emploi, les candidats poursuivent activement leurs recherches.

 

L'emploi après la crise sanitaire

 

Avec la crise sanitaire inédite du printemps 2020, le confinement, la distanciation physique et les gestes barrières, certes nécessaires mais qui compliquent l'activité et le recrutement dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux, une question se posait : où en est le marché de l'emploi dans le secteur ?

 

Les postulants se sont-ils découragés ? Poursuivent-ils leurs recherches ? Vers quels types d'offres ? Selon les résultats du premier baromètre de la recherche d'emploi dans le secteur social et médico-social, réalisé du 19 mai au 8 juin auprès de 310 personnes interrogées par Le Media Social Emploi, les candidats ne lâchent rien !

 

Même rythme de recherche d'emploi

 

Près de six personnes sur dix (56,8 %) indiquent en effet continuer à postuler à la même cadence qu'avant le confinement, tandis qu'un quart du panel total poursuit ses démarches mais à un rythme ralenti.

 

Par ailleurs, la majorité des candidats consultés (sept sur dix) déclarent profiter de la période pour refaire leur CV et mettre à jour leur profil sur les sites d'emploi et réseaux sociaux professionnels (tels que LinkedIn).

 

Qui sont les candidats ?

 

Plus de la moitié de notre échantillon de professionnels (57 %) n'étaient pas en poste au moment de l'enquête. Ils menaient ainsi leur recherche d'emploi à temps plein. Mais plus d'un salarié en poste sur cinq (22 %) reconnaît aussi être en recherche active, et 18 % se disent à l'écoute des opportunités. 

 

De fait, ils sont près d'un sur deux (47 %) à "plutôt" voire "tout à fait" envisager de changer d'employeur. Quant aux indécis, ils ne sont pas moins de 38 % et pourraient venir grossir les rangs des chercheurs d'offres dans les mois qui viennent.

 

A l'inverse, les personnes sondées craignent minoritairement de perdre leur emploi (moins d'un tiers). Un constat cohérent avec les recrutements en tension dans le secteur social et médico-social.

 

Des fonctions de terrain

 

Sans surprise, les fonctions recherchées par les candidats consultés sont majoritairement (dans plus de la moitié des cas) des postes de travailleurs sociaux "de terrain", tels que les métiers d'assistant de service social, d'éducateur spécialisé ou de moniteur éducateur, ou encore de conseiller en insertion sociale et professionnelle ou d'accompagnant éducatif et social (AES).

 

Moins nombreux sur le marché, les cadres ou chefs de service ne sont néanmoins pas en reste puisqu'ils représentent plus d'un emploi visé sur cinq, dans ce baromètre de l'emploi.

 

Sont également concernées, dans une moindre mesure, les fonctions "support" (RH, logistique...) mais aussi médicales et paramédicales, notamment les postes d'aides-soignants. Une petite minorité de candidats, enfin, cherche un poste de directeur général dans une organisation, un service ou un établissement social ou médico-social.

 

 

Voir nos offres d'emploi.

 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

 

Vous trouvez cet article intéressant ? Merci de le partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter