Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Hauts-de-France : un IRTS précurseur des formations à distance

L'IRTS Hauts-de-France a mis à profit son expérience de formation à distance pour s'adapter à la crise sanitaire. © IRTS HDF

Hauts-de-France : un IRTS précurseur des formations à distance

L'Institut du travail social des Hauts-de-France pratique la formation à distance depuis déjà cinq ans. Une avance qui l'a aidé à s'adapter à la crise sanitaire.

 


Toutes nos offres d'emploi


 

 

Le virage numérique

 

L'Institut régional du travail social (IRTS) des Hauts-de-France a amorcé son "virage numérique" dès 2015, en partant d'un constat : "Les étudiants étaient sans arrêt sur leur téléphone portable, y compris pendant les cours", résume Yann Regard, directeur des études. "Alors, nous avons pris le parti d'utiliser ces outils numériques à des fins d'apprentissage".

 

Cinq ans plus tard, tous les cursus en formation initiale comportent 15 % à 20 % de contenus à distance. "Ce sont des contenus que les étudiants consultent quand ils veulent, et qu'ils doivent s'approprier en amont du cours en présentiel".

 

Varier les formats

 

Ils prennent des formes variées : texte illustré, interviews et reportages, motion design, questionnaires... "Pour capter l'attention, il est important de varier les formats et de faire court : un module de sept heures sera divisé en capsules de six ou sept minutes", conseille Yann Regard.

 

Cette formule de "classe inversée", où la théorie est enseignée à distance et les exercices se font en présentiel, permet de gagner en efficacité, constate le directeur des études. Cela laisse le temps aux étudiants d'assimiler les contenus à leur rythme avant de venir en cours.

 

"Les contenus à distance mettent en exergue des mots-clés, des pictogrammes, des synthèses, des quizz, qui facilitent la mémorisation", précise-t-il. "Dans un second temps, le formateur répond aux questions, met en perspective, donne du sens à ce qu'ils ont vu à distance".

 

Choisir des modules adaptés

 

Quels enseignements s'y prêtent bien ? "Nous avons privilégié les modules communs, utiles au plus grand nombre de formations initiales et portant sur la théorie".

 

Il s'agit de modules génériques – comme l'histoire du travail social ou la découverte du secteur –, de modules introductifs à la sociologie, à la psychologie ou aux politiques sociales, ou encore portant sur l'interculturalité, le réseau partenarial, la communication professionnelle ou la méthodologie de projet.

 

Une expertise au service des autres

 

Fort de cette expérience, l'IRTS a formé au numérique et accompagné 35 autres organismes de formation du secteur depuis 2017. Durant le premier confinement, il s'est penché sur leurs pratiques pédagogiques et constaté une explosion de la formation à distance en urgence, sans méthode, par des équipes non formées aux usages.

 

"Cela s'est traduit par des contenus trop denses, beaucoup de textes ou de PowerPoint livrés tels quels, des cours filmés de trois heures, et donc pas mal de décrochage", rapporte Yann Regard.

 

Des cours à distance et en direct

 

L'IRTS Hauts-de-France a lui-même mis à profit cette période pour élargir sa palettes d'outils en donnant des cours à distance en direct, pour la première fois. "Mais nos formateurs étaient rompus aux notions et méthodes d'enseignement à distance, et ils ont pu utiliser une plateforme LMS [learning management system], ce qui les a sans doute aidés, même si le 100 % distanciel ne peut pas être pleinement satisfaisant".

 

Pour le directeur des études, le principal écueil de la visio est de perdre l'attention de son auditoire. "Pour l'éviter, le formateur doit donner des consignes aux étudiants : noter dix mots-clés, préparer deux questions, les mettre en commun : pour éviter le décrochage, il faut les rendre acteurs de leur formation".

 

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

En savoir plus

L'IRTS Hauts-de-France organise aussi des séances d'information en webinaire sur les formations du secteur social et médico-social proposées sur ses cinq sites régionaux.

 

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

 

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter