Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Haute-Garonne : un assistant social à la Maison des adolescents

Yann Chabaud, assistant de service social à la Maison des adolescents. © DR

Haute-Garonne : un assistant social à la Maison des adolescents

Assistant de service social à la Maison des adolescents (MDA) de la Haute-Garonne, Yann Chabaud témoigne de la diversité de son action dans cette structure.

 

Lieu d'écoute et d'orientation

 

Les maisons des adolescents (MDA) sont des lieux d'écoute et d'orientation pour adolescents et parents, et des lieux-ressources pour les professionnels. Il en existe 115 en France, dont 6 % sont gérés par le conseil départemental, comme en Haute-Garonne.

 

C'est là que travaille Yann Chabaud, assistant de service social du département, qui témoigne de son expérience dans cette structure qui accueille des jeunes de 11 à 21 ans et/ou leurs parents.

 

Un côté généraliste stimulant

 

"J'apprécie la diversité des demandes. La porte d'entrée n'est pas la précarité ou l'accès aux droits comme en polyvalence de secteur", souligne ainsi le travailleur social. "Ce côté généraliste est très stimulant. Les demandes les plus courantes concernent les relations familiales, la scolarité et la santé psychique".

 

L'accueillant peut orienter vers des spécialistes en interne et parfois résoudre le problème en quelques séances. L'équipe de la MDA est composée de huit travailleurs sociaux et de personnels détachés par le CHU : pédiatre, psychiatre, infirmière.

 

Pathologies adolescentes

 

"Grâce aux échanges quotidiens en équipe, j'ai beaucoup appris sur la santé des ados et la psychiatrie", rapporte d'ailleurs l'ancien AS de secteur, qui a validé un diplôme universitaire sur les pathologies adolescentes

 

Mais l'équipe oriente aussi vers de nombreux partenaires extérieurs : associations spécialisées sur les addictions, la médiation familiale, l'orientation sexuelle, etc.

 

Animation d'ateliers

 

Yann Chabaud anime en outre des ateliers collectifs en binôme avec un collègue : l'un sur la prévention de la dépression pour les 15-17 ans et l'autre sur la séparation parentale.

 

"On propose aussi une animation clé en mains pour des groupes de jeunes amenés par des professionnels d'institutions éducatives. Et des conférences thématiques – dépression, addiction, radicalisation, etc. – pour les professionnels eux-mêmes".

 

Enfin, des institutions – collèges, lycées, clubs de sport – sollicitent la MDA pour des projets précis : relations ados/adultes, gestion des émotions, prévention des addictions…

 

Protection de l'enfance

 

En tant que travailleurs sociaux du département, les membres de l'équipe ont une culture commune de la protection de l'enfance.

 

"On rencontre un large public non connu des services sociaux, mais qui peut relever de l'enfance en danger. D'ailleurs, je n'ai jamais autant demandé de mesures de protection", souligne-il, en évoquant la situation d'un ado de 12 ans qui était en conflit avec sa mère, avec des angoisses, des problèmes de sommeil, de régression, une grosse pression scolaire.

 

Une lourde charge de travail

 

"Après deux ou trois entretiens avec le psychologue, on a compris que le conflit larvé entre ses parents séparés avait cet effet dévastateur. Les parents l'ont admis et on a pu demander une mesure d'aide éducative. On essaie toujours d'amener la famille à accepter la mesure, et souvent elle accepte. En cas de refus, on fait remonter une information préoccupante"

 

Dans ce quotidien riche et varié de l'accueillant en MDA, un seul point noir : "La charge de travail. On a mille passages par an et une file active de 50 à 80 situations chacun", précise-t-il en effet.

 

 

Voir les offres d'emploi Assistant de service social.

 

Voir aussi

La fiche métier Assistant de service social.

 

Les articles :

 

Vous trouvez cet article intéressant ? N'hésitez pas à le partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter