Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Assistant de service social - ASS

©Adobe Stock

Assistant de service social - ASS

L’assistant de service social (ASS) aide et soutient les personnes confrontées à des difficultés familiales, sociales, financières.

 

Missions de l’assistant de service social 

 

L’assistant de service social (ASS) est souvent désigné sous les termes d'"assistant social" ou même plutôt d’assistante sociale, car ce sont des femmes qui exercent en grande majorité ce métier.

 

Les missions des ASS ont pour finalité :

  • d'améliorer les conditions de vie des personnes et des familles sur les plans social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel ;
  • de développer leurs capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie ;
  • de conduire avec elles toute action pouvant prévenir ou surmonter leurs difficultés.

 

Les actions menées visent autant l’autonomie que l’inclusion sociale, le maintien ou le développement des solidarités ou des liens sociaux, l’éducation à la citoyenneté. L'ASS intervient soit en individuel (intervention sociale d’aide à la personne) soit en collectif (travail social collectif).

 

Selon son contexte d’exercice,  l’assistant de service social travaille au sein d’une équipe pluriprofessionnelle et est en lien avec les partenaires du territoire.

 

Où travaillent les assistants de service social ?

 

Près de 33 500 assistants de service social  sont recensés. Leurs employeurs sont très divers : établissements et services sociaux et médico-sociaux  qui accueillent les publics dits vulnérables (enfants ou adultes en difficulté, personnes âgées dépendantes, personnes handicapées...),  établissements de santé, établissements d’accueil de jeunes enfants, Etat, CCAS, missions locales, caisses primaires d’assurance maladie et CAF, mutuelles, écoles, entreprises, etc.

 

Selon Unifaf, 9 700 ASS exercaient en 2017 au sein de structures sanitaires, sociales et médico-sociales de nature associative.

 

Salaire d’un ASS

 

La rémunération de l’assistante sociale varie en fonction du statut de son employeur et de son expérience.

 

Par exemple, dans un établissement associatif  pour personnes handicapées relevant de la convention collective de 1966, le salaire minimal d’une assistante sociale spécialisée  va de 1 636  euros à 2 560 euros au bout de 20 ans.

 

Les ASS des trois fonctions publiques (territoriale, hospitalière ou d'Etat) sont classés dans la catégorie A (et non plus B) depuis le 1er février 2019.  Leur rémunération mensuelle brute (hors bonifications, primes et indemnités) va désormais, selon le déroulé de carrière, de 1 710 à 2 849 euros.

 

Comment devenir ASS ?

 

Il est impossible d'exercer ce métier sans le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS). Pour les promotions d’étudiants qui ont débuté leur formation à la rentrée 2018, ce diplôme sera de niveau II (licence) et non plus de niveau III (correspondant à  bac + 2).

 

La formation est ouverte aux candidats remplissant au moins une de ces conditions :

  • être titulaire du baccalauréat ; 
  • être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ; 
  • bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels.

 

La formation, sur trois ans, alterne enseignement théorique (1740 heures) et formation pratique (52 semaines). Elle peut être allégée pour les candidats en fonction des acquis de leur formation et de leur expérience professionnelle.

 

Afin de favoriser la coopération et la complémentarité entre les travailleurs sociaux, la formation repose désormais en partie sur un socle de connaissances et de compétences commun aux étudiants qui préparent les diplômes d’Etat d’assistant de service social, d’éducateur spécialisé, d’éducateur technique spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants et de conseiller en économie sociale et familiale.

 

La formation au DEASS est accessible en formation initiale, en cours d’emploi, en apprentissage ou en contrat de professionnalisation ainsi que dans le cadre de la VAE.

 

Attention : les lycéens, apprentis et étudiants en réorientation qui souhaitent suivre ce cursus doivent désormais déposer leur demande sur Parcoursup, la nouvelle plateforme d'admission dans l'enseignement supérieur.


 

Portrait de Céline, future assistante sociale (vidéo réalisée par TSA en 2015)

 

Voir aussi

D'autres témoignages de professionnels :

 

  

En savoir plus

 

 

Voir les offres d'emploi Assistant de service social.

 

Vous trouvez cette fiche utile ? N'hésitez pas à la partager !

 

Journaliste

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter