Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Assistante sociale en CIAS : un travail de proximité

Cécile Madigou © DR

Assistante sociale en CIAS : un travail de proximité

Les missions d'une assistante sociale en centre intercommunal d'action sociale (CIAS) sont variées mais toujours proches du terrain, témoigne Cécile Madigou.

 

Les missions d'un assistant de service social en centre intercommunal d'action sociale (CIAS) dépendent des compétences sociales prises à l'échelle intercommunale. Entretien avec Cécile Madigou, assistante sociale au CIAS de la communauté d'agglomération Territoires Vendômois (Loir-et-Cher, 57 000 habitants).

 

Quelles sont vos missions ?

Avec deux autres assistantes sociales, une conseillère en économie sociale familiale et trois agents de proximité, chargés du premier accueil, je travaille au sein du pôle "Aide et Développement social". Nous essayons de répondre aux besoins de la population et d'assurer un accueil inconditionnel.

 

Nous intervenons grâce à des outils – l'hébergement d'urgence, le soutien alimentaire… –, mais aussi à travers différents services gérés par le CIAS – comme un service de maintien à domicile – et via le contrat local de santé. Par ailleurs, nous travaillons étroitement avec le service d'accompagnement à la vie sociale [SAVS] et le service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés [Samsah].

 

Comment agissez-vous sur le territoire ?

Nos locaux sont localisés au cœur d'un quartier HLM de Vendôme, la ville-centre, ce qui nous permet d'être facilement identifiés par la population la plus en difficulté, d'incarner l'action sociale et d'agir en proximité.

 

La communauté d'agglomération étant située en secteur rural et regroupant plus de 60 communes, parfois très petites et ne disposant pas d'assistant social dans leur centre communal d'action sociale [CCAS], je peux être amenée à me rendre dans l'une d'elles. J'ai été récemment sollicitée par le maire d'une petite commune pour évaluer, à domicile, la situation d'un habitant, probablement atteint de troubles cognitifs, qui le préoccupait.

 

En quoi votre intervention est spécifique ?

Avant de travailler en CIAS, j'ai travaillé une dizaine d'années au sein de plusieurs conseils départementaux, je peux donc comparer ces deux cadres de travail. Un assistant de service social au sein d'un conseil départemental doit appliquer des dispositifs, ce qui peut être à la fois contraignant et frustrant. On peut être amené à contourner un dispositif pour parvenir à apporter une réponse à une personne en difficulté. De plus, on reste dans une certaine distance par rapport au public.

 

Dans un CIAS, et je suppose de même dans un CCAS, on part des besoins de la personne, de là où elle en est. Un CIAS va aussi essayer de développer des projets à l'interstice des politiques publiques, combler des failles. Par exemple, nous tentons de pallier la désertification médicale qui impacte notre territoire.

 

Il faut aussi savoir que le conseil d'administration d'un CIAS intègre des personnes issues de la société civile, un regard extérieur qui me semble très intéressant. Au final, travailler dans un CIAS correspond davantage à la vision que j'ai de mon métier.

 

Comment rester motivé après 20 ans d'exercice ?

Au sein d'un CIAS, et donc d'une équipe à taille humaine, on peut être à l'initiative de projets et par là même redynamiser sa pratique.

 

Avec le soutien de ma hiérarchie, qui est d'accord pour explorer de nouvelles voies, je travaille actuellement à l'introduction de la pair-aidance dans notre activité. Cela me semble très important que le public que nous accompagnons puisse transmettre son expérience de vie aux professionnels, même si cela bouscule, et à des personnes qui traversent les mêmes difficultés.

 

 

Voir nos offres d'emploi Assistant de service social.

 

Voir aussi

La fiche métier Assistant de service social.

 

Les articles :

 

Cet article vous a plu ? Vous pouvez l'envoyer à vos collègues !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter