Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Haut-Rhin : les métiers de l'aide à domicile en apprentissage

Le premier CFA des métiers de l'aide à domicile forme notamment des apprentis au DEAES (image d'illustration). © Adobe Stock

Haut-Rhin : les métiers de l'aide à domicile en apprentissage

Pour former des jeunes aux métiers de l'aide à domicile, le réseau d'employeurs APA a créé un centre de formation d'apprentis, "Domicile Valley", à Mulhouse.


Toutes nos offres d'emploi


 

Un CFA pionnier

 

Il s'appelle "Domicile Valley" et c'est le premier centre de formation d'apprentis (CFA) dédié aux métiers de l'aide à domicile depuis la réforme du marché de l'apprentissage en 2018. Ouvert à Mulhouse (Haut-Rhin), il forme depuis novembre dernier sa première promotion de 34 apprentis.

 

La moitié d'entre eux préparent le diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social (DEAES) et l'autre moitié le titre professionnel d'assistant de vie aux familles (ADVF). 

 

Les enjeux du recrutement

 

Ce CFA a été créé par le réseau APA, qui regroupe une quinzaine d'associations d'aide aux familles et notamment aux personnes âgées, en Alsace et en Franche-Comté, pour un total de 5 400 salariés environ et d'un millier de bénévoles.

 

"Nous l'avons fait pour répondre aux besoins de qualification et de recrutement dans nos métiers", explique Mathieu Domas, directeur général du réseau, confronté structurellement à un grand nombre de postes vacants (près de 200).

 

Cibler les jeunes

 

"Avec le CFA, nous souhaitons aller chercher un public plus jeune, notamment issu des quartiers populaires", ajoute Patrick Puledda, responsable RH du réseau. L'idée du CFA a fait son chemin 10 ans après la création de l'"Apacadémie", une école de formation interne au réseau.

 

La plupart des apprentis de la première promo du CFA n'ont jamais travaillé. "Pour éviter les abandons, nous testons leur motivation dès le départ et nous les informons sur les contraintes du métier, comme la dimension de proximité physique avec les patients", poursuit le responsable RH.

 

Une alternance classique

 

Le cursus suit un rythme d'alternance classique : une semaine en centre de formation et trois semaines sur le terrain avec un professionnel salarié de l'APA. "La particularité de l'alternance dans les métiers du domicile, qui jusqu'ici n'existait pas, est que l'apprenti intervient au domicile en binôme avec un même et unique tuteur, ce qui diffère d'un cadre de travail en établissement", souligne-t-il.

 

Les enseignements sont dispensés par l'organisme de formation IRFA Est. Le réseau APA a souhaité utiliser "une méthode d'enseignement par projet issu de la méthode MGIS (Mahatma Ghandi International School) en Inde", précise Patrick Puledda.

 

Une formation gratuite

 

La formation, gratuite et qui se déroule sur deux ans, vise à prendre en compte tous les besoins : "Nous avons intégré des modules de comportement et savoir-être, une partie sur l'orthographe et la grammaire, et des cours de sport. Le permis B est également intégré au cursus, car indispensable", précise Patrick Puledda.

 

Deux structures d'insertion membres du réseau APA accompagnent les apprentis ayant des difficultés d'ordre familial ou économique, "un rôle qui n'existe pas dans les CFA classiques".

 

Culture d'entreprise

 

La formation par l'apprentissage permet enfin de transmettre une culture d'entreprise : "Par exemple sur le fonctionnement de nos 'équipes autonomes' qui gèrent elles-mêmes leur planning", avance Mathieu Domas.

 

Car l'objectif du réseau APA est bien l'embauche en CDI : "Nous sommes prêts à faciliter l'installation des nouvelles recrues pour qu'elles aillent dans les zones les plus tendues", conclut-il.

 

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

La fiche métier AES.

 

Les articles :

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Vous pouvez le partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter