Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Formations sociales : comment trouver son terrain de stage ?

Les étudiants en travail social effectuent une partie de leur formation en stage sur le terrain. © Adobe Stock

Formations sociales : comment trouver son terrain de stage ?

Les périodes pratiques occupent une place importante dans les formations en travail social. Or la recherche des terrains de stage se révèle parfois délicate.

 

Anticiper sa recherche de stage

 

Pas toujours facile de trouver son terrain de stage. Comment s'y prendre ? Qui contacter ? Aurélie Chaplais, chargée de mission alternance chez Askoria Bretagne, fait part de son expérience.

 

Premier conseil aux étudiants en travail social : commencer à chercher dès que les dates de stage sont connues car ils doivent trouver par eux-mêmes, même si "on les accompagne dans leur recherche", nuance la formatrice.

 

L'école met, par exemple, à la disposition des élèves les annuaires du Creai qui recensent toutes les structures médico-sociales par département, avec une entrée par secteur géographique et une autre par type de public.

 

Diversifier sa formation pratique

 

Les stages sont encadrés par des textes réglementaires qui imposent de diversifier les champs d'intervention – handicap, protection de l'enfance, insertion sociale – et les pratiques d'accompagnement.

 

"On conseille aux étudiants de découvrir des champs qu'ils ne connaissent pas et de sortir des représentations toutes faites", poursuit Aurélie Chaplais. "Un éducateur spécialisé peut exercer ailleurs qu'en protection de l'enfance, un stage dans le champ du handicap peut se révéler une bonne surprise".

 

Motiver sa candidature

 

La candidature doit être motivée pour espérer être retenue : "Les structures reçoivent beaucoup de demandes donc les candidats doivent justifier leur choix, montrer qu'ils se sont renseignés sur l'activité et les spécificités du lieu".

 

Et ne pas hésiter à relancer par téléphone, voire à se déplacer. "En cas de difficulté, les étudiants peuvent aussi consulter les offres recueillies par notre service des stages".

 

Des difficultés en fonction des filières

 

La recherche est plus ou moins difficile selon le cursus. "Ce n'est pas trop un problème pour les diplômes d'AES, de CESF ou de cadres", précise la chargée de mission, mais "c'est plus aléatoire pour les EJE et les ME, et très difficile pour les ASS et les ES".

 

Pour ces deux derniers diplômes, c'est d'ailleurs le centre de formation qui se charge de trouver les stages, dans le cadre d'un "protocole régional de l'alternance" piloté par le conseil régional et la DRJSCS. "On l'a mis en place il y a 10 ans à la demande des structures d'accueil qui étaient trop sollicitées par les étudiants. Cela permet aussi de rétablir une équité entre ceux qui ont un réseau personnel et les autres".

 

La question de la gratification

 

Sur le terrain, les principaux obstacles à l'accueil de stagiaires sont la surcharge de travail des professionnels, les réorganisations et bien sûr la gratification : "Obligatoire pour les stages longs, elle est inabordable pour certaines structures, même s'il existe en Bretagne une aide financière de l'ARS".

 

Proposer un projet ou répondre à une commande peut être un moyen de décrocher plus facilement un stage. Askoria l'a expérimenté : "Un groupe d'étudiants réalise un diagnostic, une étude de besoins sociaux, met en place une action de prévention. Le stagiaire répond à un besoin identifié et apporte une plus-value".

 

Autre piste possible : un stage réparti sur deux sites qualifiants. "Dans des structures qui travaillent sur une thématique commune, ou qui interviennent dans une logique de parcours – par exemple un Sessad et une classe Ulis pour un élève handicapé".

 

 

Voir nos offres d'emploi.

 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

 

Vous avec apprécié ces conseils ? N'hésitez pas à les partager !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter