Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article En entretien d'embauche, osez poser des questions !

Poser des questions en entretien d'embauche peut contribuer à montrer sa motivation. © Adobe Stock

En entretien d'embauche, osez poser des questions !

Interroger son interlocuteur en entretien de recrutement permet de placer la rencontre sous le signe de l'échange et d'avoir les cartes en main pour la prise de poste.


Toutes nos offres d'emploi


 

Parcours, motivation, adéquation avec le poste, points forts ou d'amélioration... Les entretiens d'embauche se déroulent souvent selon un rite immuable, parfois assez proche du jeu de rôle.

 

En amont, les candidats ont généralement fait la liste des questions les plus couramment posées par les recruteurs afin de préparer soigneusement les réponses les mieux à même de les mettre en valeur. Ils oublient parfois c'est de leur capacité à faire naître une discussion qui leur permettra de se distinguer des autres candidats.

 

Nouer le dialogue

 

"Un entretien n'est pas un grand oral de fin d'études. Pour le recruteur, c'est l'occasion d'en savoir plus sur la personnalité des candidats, leur capacité à s'intégrer à une équipe, leur aptitude à s'adapter et à évoluer", prévient Thibault Ronsin, directeur des ressources humaines du Groupe SOS.

 

"Dérouler son parcours, dont le contenu est déjà connu par le biais du CV, n'est pas d'une grande utilité. Il est plus important de nouer le dialogue, pour parvenir à une meilleure connaissance réciproque." Bref, cette rencontre doit être abordée comme une conversation d'égal à égal, entre professionnels.

 

Obtenir des précisions

 

Mais il y a un autre intérêt pour les candidats à poser des questions. "Elles doivent permettre de lever toutes les zones d'ombre, pour se faire une idée du poste auquel ils postulent correspondant à la réalité", répond Thibault Ronsin.

 

Description de l'équipe, organisation du travail, modalités d'interventions auprès des usagers, interactions avec d'autres services, contraintes horaires… Autant de sujets susceptibles de faire l'objet de questions, surtout si l'offre d'emploi ou les premiers échanges n'ont pas été très détaillés.

 

Donner envie de s'engager

 

"Si les propos du recruteur ne sont pas clairs ou ne vont pas suffisamment dans le détail, il ne faut pas hésiter à relancer, à revenir sur le sujet jusqu'à obtenir un niveau de précision satisfaisant", recommande Thibault Ronsin.

 

Si la discussion se focalise sur le contenu du poste, rien n'interdit non plus de demander à en savoir plus sur les perspectives d'évolution ou la politique de formation, pour convaincre de son envie de se projeter. "Il n'y a pas de questions qui, en elles-mêmes, font gagner des points. Il est surtout important que les candidats interrogent leur interlocuteur sur les sujets importants à leurs yeux, ceux qui leur donnent envie de s'engager", remarque encore le DRH.

 

Convaincre de sa motivation

 

Poser des questions à son interlocuteur permet également de montrer son intérêt pour le poste et, plus généralement, pour l'établissement ou le service. Rien n'interdit d'ouvrir le spectre des interrogations en sollicitant des informations sur la structure, au-delà de celles développées sur son site web, par exemple.

 

Quels sont les projets à venir ? Quelles évolutions à prévoir dans les années à venir ? Où en est le chantier de l'inclusion et en quoi modifie-t-il les interventions des professionnels ? Autant de sujets susceptibles de convaincre le recruteur de l'intérêt pour le poste et de son envie de s'investir dans la durée.

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Vous avez apprécié ces conseils ? Vous pouvez les partager !

 

Journaliste spécialisé

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter