Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Educateur spécialisé : intervenir en hébergement spécialisé

En foyer spécialisé, un éducateur spécialisé assiste les personnes handicapées dans leurs démarches (image d'illustration). © Adobe Stock

Educateur spécialisé : intervenir en hébergement spécialisé

Le secteur du handicap est l'un des domaines d'exercice du métier d'éducateur spécialisé, notamment auprès de personnes handicapées vivant en établissement.

 

Une aide à la vie quotidienne

 

Les quelque 100 000 éducateurs spécialisés qui exercent en France peuvent travailler dans une grande diversité d'établissements et de services, auprès de publics tout aussi variés et donc pour différentes missions.

 

En foyer de vie pour travailleurs handicapés, ces professionnels du travail social "aident les résidents dans leurs démarches de la vie quotidienne", explique Olivier Julien, directeur adjoint d'un service de l'Etablissement public national Antoine Koenigswarter (Epnak).

 

Un accompagnement individualisé

 

"Cela concerne, par exemple, la prise de rendez-vous médicaux, l'hygiène de vie, les démarches administratives (auprès des Caf, de la MDPH…), la recherche d'un logement personnalisé, l'accès aux dispositifs de droit commun…", poursuit-il.

 

L'objectif de cet accompagnement individualisé est de permettre à la personne d'atteindre le maximum d'autonomie possible, pour "l'aider à jouer pleinement son rôle de citoyen".

 

Des formations spécifiques

 

Pour exercer dans ce type d'hébergement, le professionnel doit, au minimum, être titulaire du diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES). Mais il peut aussi être utile d'approfondir ses connaissances et compétences si l'on vise un emploi dans le secteur du handicap.

 

Cependant, pour faciliter les recrutements et adapter les formations aux besoins spécifiques des publics accueillis, nombre d'établissements s'en chargent eux-mêmes.

 

S'adapter aux publics accompagnés

 

"Nous formons nos professionnels à tout ce qui est lié aux pathologies recensées parmi nos usagers, comme les troubles du spectre autistique ou les troubles psychiques", indique Olivier Julien, le responsable d'établissement.

 

"Nous avons également des formations sur la gestion du lever et du sommeil, sur la gestion des repas et les troubles alimentaires, la vie sexuelle…"

 

Quelles qualités nécessaires

 

Au-delà de la formation, le directeur attend d'autres qualités des éducateurs spécialisés qu'il recrute : la bienveillance, le respect, l'empathie, le sens des relations humaines… "Il faut également savoir ne pas faire à la place de mais avec les résidents", précise-t-il.

 

"A l'Epnak, nous cherchons également des professionnels audacieux, qui soient force de propositions dans l'accompagnement à la citoyenneté, dans la recherche de partenariats avec d'autres établissements ou services, ou encore dans l'aménagement de groupes de travail avec les résidents".

 

Conditions de travail et rémunération

 

Dans la plupart des cas, les éducateurs spécialisés qui œuvrent dans le champ du handicap relèvent de la convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966 (CC 66).

 

De ce fait, les salaires sont en général compris entre 1 700 et 2 500 euros brut par mois, hors primes. Celles-ci viennent en effet grossir la rémunération en fonction des horaires travaillés, en décalé ou le week-end notamment. A l'Epnak, les plages horaires vont ainsi de 7 h à 14 h ou de 14 h à 22 h pour s'adapter aux besoins des travailleurs handicapés hébergés.

 

 

Voir nos offres d'emploi.

 

Voir aussi

La fiche métier Educateur spécialisé.

 

Les articles :

 

 

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager !

 

Journaliste spécialisé

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter