Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Les missions locales recrutent 2 000 conseillers d'insertion

Pour aider les jeunes en difficulté, les missions locales embauchent 2000 conseillers de plus (image d'illustration). © Adobe Stock

Les missions locales recrutent 2 000 conseillers d'insertion

Pour répondre aux besoins actuels d'accompagnement des jeunes, les missions locales recrutent des conseillers en insertion sociale et professionnelle.


Toutes nos offres d'emploi


 

"A l'heure où la crise sanitaire et économique impacte directement l'insertion professionnelle des jeunes, les missions locales créent 2000 emplois de conseillers à travers le territoire", a annoncé leur union nationale (UNML), début mai 2021.

 

Cette campagne de recrutement est qualifiée de "nécessaire pour ne laisser aucun jeune sur le bord de la route en proposant à chacun d'entre eux une solution adaptée". Plus précisément, elle doit permettre de déployer le plan gouvernemental "Un jeune un solution", lancé en juillet 2020 et doté de près de sept milliards d'euros, en renforçant les équipes de conseillers dans les missions locales.

 

Référent du parcours des jeunes

 

"Les 436 missions locales sont le service public de proximité dédié à l'insertion sociale et professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans", rappelle d'ailleurs l'UNML, en soulignant le rôle "primordial" du conseiller en mission locale : "Il accueille chaque jeune, le conseille, l'accompagne et l'oriente vers la solution qui lui permettra de répondre à son besoin".

 

Il constitue ainsi le "référent du parcours des jeunes dans la durée, sur les questions du logement, de la santé, de la mobilité, de l'accès aux loisirs et à la culture, de la formation ou de l'emploi".

 

Un profil sensible à la jeunesse

 

Les conseillers aident les jeunes qui en ont besoin à trouver une formation ou un emploi, mais ils les conseillent aussi sur les questions de logement, de santé, ou encore de mobilité.

 

"Le profil, c'est une personne sensible aux questions de la jeunesse, qui a une formation d'économie sociale mais avant tout le sens des contacts humains", a résumé le président de l'UNML, Stéphane Valli, cité par l'Agence France presse.

 

Un métier d'utilité publique

 

Ce métier "d'utilité publique", selon l'UNML, vise donc à "accompagner des jeunes dans leur projet de vie", alors qu'en 2020, le nombre de 15-29 ans ni en emploi ni en formation s'élevait à 1,5 million environ.

 

Près de 1,1 million d'entre eux ont alors été accompagnés par le réseau, dont 407 000 accueillis pour la première fois dans l'une des 436 missions locales et quelque 6 800 lieux d'accueil qui maillent l'ensemble du territoire métropolitain et ultramarin, regroupant 12 980 professionnels.

 

Cette nouvelle vague de recrutement vise "à pouvoir réaliser l'objectif de doubler de 100 000 à 200 000 en 2021 les bénéficiaires de la 'garantie jeunes'", a indiqué Stéphane Valli, en précisant que "30 à 40 % des recrutements" sont déjà en cours au niveau des 436 missions locales.

 


Voir toutes nos offres d'emploi


 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Vous trouvez cet article intéressant ? Vous pouvez le partager !


 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter