Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Fonction publique : comment entrer dans la filière sociale ?

Comment entrer dans la filière sociale de la fonction publique ? © Adobe Stock

Fonction publique : comment entrer dans la filière sociale ?

Le recrutement des travailleurs sociaux du secteur public s'effectue majoritairement par concours sur titres, avec ou sans épreuves, selon le poste visé.

 

Trois fonctions publiques

 

Assistant de service social dans l'Education nationale, conseiller en économie sociale familiale à l'hôpital, éducateur de jeunes enfants en crèche municipale… 

 

Chaque année, les trois versants de la fonction publique – d'Etat (FPE), hospitalière (FPH) et territoriale (FPT) – recrutent des travailleurs sociaux dans leurs établissements.

 

La voie du concours

 

Si le recours aux agents contractuels, en CDD ou en CDI, tend à augmenter, la voie classique de recrutement demeure le concours externe sur titres.

 

Ces concours sont organisés directement par les structures dans la FPH, par les ministères ou leurs services déconcentrés dans la FPE et par les centres de gestion dans la FPT.

 

A noter : certaines fonctions relevant de la catégorie C, tel que le premier grade d'agent social territorial (AST), sont accessibles sans concours.

 

Les conditions d'accès

 

Quel que soit le concours, les candidats doivent remplir cinq conditions générales pour pouvoir se présenter :

•    posséder la nationalité française ou être ressortissant européen ;
•    jouir de ses droits civiques ;
•    ne pas avoir de mention incompatible avec l'exercice des fonctions au bulletin n° 2 de son casier judiciaire ;
•    être en situation régulière au regard des obligations du service national ;
•    être physiquement apte pour l'exercice des fonctions, compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

 

Des conditions particulières de diplôme sont aussi exigées : les concours ne sont ouverts qu'aux candidats titulaires du diplôme d'Etat correspondant au poste envisagé (DEASS, DEES ou DECESF, par exemple, pour le cadre d'emploi d'assistant territorial socio-éducatif, selon la spécialité passée).

 

Des épreuves différentes

 

Les épreuves des concours varient d'une fonction publique et d'un métier à l'autre. Dans la FPT comme dans la FPE, le recrutement se fait majoritairement par voie de concours sur titres avec épreuves.

 

Par exemple, "la spécialité 'assistant de service social' comporte une unique épreuve orale d'admission, autour de la formation et du projet professionnel du candidat, tandis que les spécialités 'éducation spécialisée' et 'conseil en économie sociale familiale' comportent une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission", précise Alexis Boucher, chargé de mission à la Fédération nationale des centres de gestion (FNDCG).

 

Dans la fonction publique hospitalière (FPH), le concours sur titres est quant à lui dépourvu d'épreuves. Toutefois, souligne Christiane Leboisne, attachée au pôle "ressources humaines hospitalières" de la Fédération hospitalière de France (FHF), "le jury peut décider d'avoir un entretien avec chacun des candidats".

 

Recherche et titularisation

 

Contrairement aux FPE et FPH, où le concours organisé donne lieu à intégration directe sur un poste déterminé, la FPT prévoit l'inscription des candidats sur une liste d'aptitude "qui ne vaut pas recrutement", prévient Alexis Boucher. "La recherche d'emploi relève d'une démarche personnelle du lauréat".

 

Une fois le poste pourvu, le candidat recruté dans un cadre d'emplois est nommé stagiaire et le restera pendant environ un an avant d'être titularisé.

 

Voir les offres d'emploi.

 

Voir aussi

Les fiches métiers.

 

Les articles :

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à en faire profiter vos amis !

 

Journaliste spécialisée

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter