Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse - PJJ

© Adobe Stock

Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse - PJJ

L’éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) prend en charge des mineurs en danger ou des mineurs délinquants sur mandat du juge des enfants.

 

Missions d’un éducateur PJJ 

 

L’éducateur PJJ intervient sur décision du juge pour enfants auprès de jeunes en danger du fait de leur situation familiale (protection de l’enfance) ou poursuivis par la justice (délinquance juvénile). Son rôle est de leur apporter une aide éducative, de favoriser leur évolution et de prévenir la récidive. Il doit aussi éclairer les décisions des juges en proposant des solutions adaptées au jeune.

 

Il travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire (assistants de service social, psychologues, psychiatres…) et s’appuie sur des partenaires associatifs et institutionnels.

 

Où travaillent les éducateurs PJJ ?

 

Les éducateurs PJJ exercent au sein : 

  • de foyers d’hébergement qui accueillent des mineurs placés par le juge (enfants délinquants ou dits en danger) ;
  • de services d’action éducative en milieu ouvert qui s'occupent de jeunes par ailleurs maintenus dans leur famille ;
  • de  services éducatifs auprès des tribunaux (SEAT), etc.

 

Salaire d’un éducateur PJJ

 

L’éducateur PJJ est un fonctionnaire de l’Etat, en catégorie A depuis la création du nouveau corps des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse, le 1er février 2019. Le salaire de base pour un éducateur (grade 1) démarre à 1 710 € par mois pour monter à 2 516 € (échelon 11) et va, pour un éducateur principal (grade 2) de 1 879 € par mois à 2 764 €.

 

Comment devenir éducateur PJJ ?

 

L’accès à la profession se fait sur concours de la fonction publique :

  • le concours externe est ouvert aux titulaires d’un diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé ou d'un diplôme équivalent (niveau II) ;
  • le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents publics depuis au moins quatre ans ;
  • le concours 3e voie s’adresse aux candidats qui ont travaillé dans le domaine éducatif, social, sportif ou culturel pendant au moins cinq ans au cours des dix années précédentes.

 

Une seule école propose le cursus d'éducateur PJJ. Il s'agit de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), qui est située dans le Nord, à Roubaix. La formation, qui se déroule le plus souvent sur deux ans, alterne cours théoriques et stages pratiques. A noter que les futurs éducateurs PJJ sont rémunérés pendant ces 2 ans mais attention : s'ils quittent la fonction publique dans les 5 années suivantes, ils devront rembourser l'Etat.

 

Après dix ans de services publics dont huit en tant qu'éducateur PJJ, il est possible de passer un concours interne pour devenir chef de service éducatif.

 

En savoir plus

Fiche métier sur le site du ministère de la Justice.

Décret n° 2019-49 du 30 janvier 2019 portant statut particulier du corps des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse (J.O. du 31 janvier 2019).

Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ).

 

Cette fiche vous a été utile ? N'hésitez pas à la partager dans votre réseau !

 

Journaliste

Toute l'actualité par email

Inscrivez-vous à la newsletter