Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Directeur d'un SAVS

© Adobe Stock

Directeur d'un SAVS

Le directeur d’un service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) est chargé d'encadrer une équipe pluridisciplinaire auprès de personnes handicapées.

 

Qu’est-ce qu’un SAVS ?

 

Financés par les départements, les services d’accompagnement à la vie sociale ont pour finalité principale d’assurer le maintien des personnes handicapées (qui peuvent également être des travailleurs handicapés) dans leur milieu ordinaire de vie.

 

Pour ce faire, ils leur apportent une assistance et un accompagnement pour tout ou partie des actes essentiels de l’existence mais également un accompagnement social en milieu ouvert et un apprentissage de l’autonomie. Ceci passe notamment par un soutien à la restauration des liens sociaux (familiaux, scolaires, professionnels…), à la réalisation de leur projet de vie et par des mesures favorisant l’accès aux services offerts par la collectivité. 

 

Ces services accueillent, sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), très majoritairement (à 70 %) des personnes présentant des déficiences intellectuelles et/ou psychiques. Un tiers des publics accueillis sont sans activité professionnelle mais vivent à 80 % dans leur propre logement.

 

En majorité, ce sont des travailleurs sociaux (assistants de service social, auxiliaires de vie sociale, aides médico-psychologiques, conseillers en économie sociale et familiale, éducateurs spécialisés, moniteurs éducateurs, chargés d’insertion) et des psychologues qui interviennent au sein d'un SAVS.

 

Missions d’un directeur de SAVS

 

Les missions du directeur ou de la directrice de SAVS sont multiples :

 

  • définir et mettre en place le projet de service ;
  • élaborer et mettre en œuvre les projets d’accompagnement personnalisé des personnes accompagnées en cohérence avec leurs attentes et leurs besoins ;
  • organiser et assurer le suivi des outils prévus au niveau réglementaire ;
  • prévoir le suivi et la coordination des actions des différents intervenants, manager l’équipe pluridisciplinaire ;
  • développer un réseau de partenaires, dans un souci d’amélioration de la qualité ;
  • veiller à la conformité technique des équipements, au respect des règles de sécurité ;
  • etc.

 

L'étendue des missions et le degré d'autonomie du directeur d'un SAVS sont cependant susceptibles de varier en fonction de la taille du service et de l'organisation de sa structure gestionnaire.

 

Où travaillent les directeurs de SAVS ?

 

On recense environ 955 SAVS. Ceux-ci sont régulièrement annexés à des foyers d’hébergement et travaillent en coopération avec des services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (Samsah). Les SAVS offrent près de 35 500 places. Les SAVS peuvent également être autonomes.

 

Plus de 92 % des SAVS sont gérés par des associations. Quelques SAVS sont gérés par des structures publiques et très peu  le sont par des structures privées commerciales.

 

Salaire d’un directeur de SAVS

 

Le directeur de SAVS relèvera, dans la majorité des situations, de la convention collective de 1966 qui prévoit un salaire mensuel allant d'environ 3 770 euros en début de carrière à 4 826 euros après 28 ans d'ancienneté.

 

Ces salaires sont légèrement inférieurs lorsque le directeur a un diplôme de niveau II et non I.

 

Comment devenir directeur de SAVS ?

 

Pour exercer la mission de directeur de SAVS, vous devrez, le plus souvent, justifier être titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement (Cafdes) ou d’un diplôme de niveau 1 du secteur sanitaire ou médico-social. Un master en management d’organisation sociale et médico-sociale (Moss) peut également être présenté. Une expérience professionnelle antérieure dans le secteur médico-social ou du handicap est souvent également requise, notamment en matière de management d’équipes pluridisciplinaires.

 

Dans les petits services, il est possible de postuler avec un diplôme de niveau II de type "certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale" (Caferuis), assorti le cas échéant d’une expérience professionnelle antérieure dans le secteur du handicap avec management d’équipes.

 

En savoir plus

Le référentiel métiers du sanitaire, du social et du médico-social de l’Apec, en partenariat avec Unifaf et son Observatoire.
"Le secteur médico-social – Comprendre pour agir mieux" de l’ANAP, en partenariat avec la CNSA, juillet 2013. 
"Les établissements et services pour enfants et adolescents handicapés – Résultats de l’enquête 2010", DREES, mars 2013.

 

 

Voir les offres d'emploi de Directeur d'établissement.

 

Journaliste