Le Media Social Emploi
Le Media Social
Image de l'article Accueillant thérapeutique familial

Accueillant thérapeutique familial

L’accueillant thérapeutique familial héberge des personnes souffrant de troubles psychiatriques et les aide à retrouver le chemin de l’autonomie.

 

Missions de l’accueillant familial thérapeutique

 

L’accueil familial thérapeutique offre une alternative à l'hospitalisation à des adultes ou des enfants souffrant de troubles psychiatriques stabilisés

 

L’accueillant familial thérapeutique (AFT) héberge ces adultes ou enfants chez lui ou au sein d'un logement indépendant, sur indication médicale. L'accueil est qualifié de "thérapeutique" en ce sens qu'il intègre la continuité des soins.  Afin de garantir la qualité de l'accueil et de la prise en charge, seuls deux malades peuvent être accueillis, trois sur dérogation.  L'accueil peut avoir lieu quelques jours par semaine (on parle alors d'accueil intermittent), être temporaire ou permanent.

 

Le rôle de l'AFT ne consiste pas seulement  à "loger, nourrir et blanchir" les malades mais aussi à leur faire partager le quotidien de sa propre famille et à favoriser leur accès à des activités sociales, culturelles ou encore sportives. Objectif ? Assurer aux malades un environnement social stable plus propice à une réinsertion qu'une hospitalisation en milieu psychiatrique.

 

Salaire d'un accueillant familial thérapeutique

 

Les AFT travaillent pour des établissements psychiatriques aussi bien publics que privés. Ils sont donc soit salariés soit agents non titulaires avec un contrat de droit public.  


Les rémunérations des AFT varient selon l’employeur. Ils doivent cependant percevoir un salaire journalier s’élevant à au moins 2,5 fois le Smic horaire minimum par personne accueillie. A cette rémunération de base s'ajoutent des indemnités destinées à couvrir les frais d’entretien et le loyer.

 

Comment devenir accueillant thérapeutique familial ?

 

Aucun diplôme n’est nécessaire pour devenir accueillant familial thérapeutique. En revanche, il faut être agréé par le directeur de l’établissement qui l'a recruté et/ou par le conseil général. Cet agrément est délivré au terme de plusieurs vérifications menées sur le lieu d’hébergement (respect de règles générales d’hygiène et de sécurité, mise à disposition d’une chambre individuelle d’au moins 9 m² , etc). Une équipe médico-psychologique mène également une enquête sociale de quatre à six mois au sein même de la famille accueillante.

 

Dans le cadre de l’accueil de mineurs, l’accueillant familial doit être agréé en tant qu’assistant familial par le conseil départemental et suivre un stage préparatoire à l'accueil d'une durée de 60 h. Dans le délai de 3 ans après la signature du 1er contrat de travail, l’accueillant familial hébergeant des mineurs doit suivre une formation dispensée en alternance sur une période de 18 à 24 mois.

 

En savoir plus

 

Le site de l’Association des accueillants familiaux : www.famidac.fr.
Enquête sur l’accueil familial thérapeutique menée par l’Association des établissements gérant des secteurs de santé mentale, l'Institut de formation, de recherche et d'évaluation des pratiques médico-sociales et l’établissement public de santé mentale Lille-Métropole, avril-août 2009, téléchargeable sur le site de Famidac.
L’accueil familial thérapeutique pour adulte, des familles qui soignent ?, coordonné par Martine Perrasse, éditions Lavoisier, 2012. 

 

Journaliste spécialisée